Les Arts et Poésie Index du Forum Les Arts et Poésie
Vus par les Lézards du rocher poétique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

ReTour

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> Lézards se challengent -> Archives des challenges
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Artnow
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2010
Messages: 242

MessagePosté le: Mer 22 Déc - 14:07 (2010)    Sujet du message: ReTour Répondre en citant

    
 
 
 
ReTour    
     
     
 
Un regard s’entoure,     
Elle est contre la Tour,    
Son monde tout autour,     
Elle est contre la Tour,    
Adossée à l’amour,     
Il lui tourne le dos    
De sa peau de velours.    
 
 
Elle lit dans son drapé    
Tous les jours filochés    
Des espoirs crochetés    
Sur le divan de Soi,    
A l’amour adossée    
Qu’elle ne saurait frôler :    
La peur de se brûler.    
 
 
Perdue au fond des yeux    
Où les braises parviennent    
Dans un tout petit feu    
Eclairant sa lanterne    
Elle marche dans ce lieu    
Oubliant les semaines :    
La peur, n’est plus un jeu.    
 
 
Il suffirait seulement de bondir vers le vide    
D’oublier seulement les questions qui la vident :    
Ces méandres au cours lent, et érodant la vie    
Sont une barque chancelant sur le flot des envies.    
 
 
 
arnaud 22 12 10    
 
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 22 Déc - 14:07 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Dame ondine
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2009
Messages: 7 385
Localisation: ROYAUME-UNI

MessagePosté le: Dim 2 Jan - 12:36 (2011)    Sujet du message: ReTour Répondre en citant

Un couple qui se défait, et l'envie de tout lâcher... 
 
Voilà l'impression qui s'est implantée dans mon esprit aprés ma troisième lecture, les deux premières, j'avais simplement suivi la musique. 
 
Au vu de l'image, c'est assez extraordinaire, raison pour laquelle je trouve ces challenges si passionnants lorsque nous partons dans toutes les directions. 
 
J'ai aimé la disposition des rimes, et j'apprécie de plus en plus les vers courts. 
 
Un beau challenge Art nouveau Very Happy  
Et bonne année 
 
Danie 

_________________
Life is wonderful


Revenir en haut
nine
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2009
Messages: 4 128
Localisation: Isère

MessagePosté le: Lun 3 Jan - 00:36 (2011)    Sujet du message: ReTour Répondre en citant

j'ai lu ce poème à haute voix, je l'ai même fredonné. Il a les qualités d'une chanson, plutôt légère, drapée dans la tristesse et la mélancolie.

Et puis, surprise par le changement de ton du dernier quatrain, aux vers plus longs, qui en font une conclusion tout à fait désespérée.

Tu as su me surprendre, et sur un challenge qui me semble jusqu'à présent impossible à relever (on dit relever un challenge ? Rolling Eyes )

Nine


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Melenea
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2009
Messages: 3 884
Localisation: Entre rêve et réalité

MessagePosté le: Jeu 6 Jan - 07:23 (2011)    Sujet du message: ReTour Répondre en citant

Si j'ai aimé le contenu... l'image de ce que tes mots donnent au lecteur, la mélancolie, le questionnement... ici je n'ai pu m'empêcher de plus regarder la recherche dite "technique" et je me suis demandée pourquoi. En fait ton choix des rimes masculines au départ, de la répétition du mot "tour", avec une seule rime en "dos" qui coupe l'ensemble... et surtout tu n'as pas réitéré ensuite sur les strophes suivantes... cet à peu près... ici m'a interpellé.

comme je viens de lire un autre texte de toi sur un autre challenge, je remarque aussi, le choix de la dernière strophe, comme un couperet... le rythme change, avec des vers plus longs... comme si d'un coup, tu ne pouvais continuer en vers courts, il te fallait accrocher le lecteur pour lui délivrer la conclusion... importante... le choix de vivre suspendu au vide...

idem pour le choix des rimes, ici féminines... le vide et se vident... cette répétition phonique...

à mon avis, parfois tes textes mériteraient à être plus "travaillé" pour leur donner ce sentiment de "facilité" factice en fait, mais dont le sens prendrait de l'ampleur...

J'ai aimé le thème simple en lui même, de la remise en question, et  le conditionnel final... "il suffirait" comme suspendu à un fil... oui elle pourrait... mais... et là l'imagination du lecteur est prise....

Un beau challenge en soi....


_________________
Un jour, une vie...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Artnow
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2010
Messages: 242

MessagePosté le: Ven 7 Jan - 07:43 (2011)    Sujet du message: ReTour Répondre en citant

En fait, dans ce texte, le sens de fond, pour moi, est : " la peur des sentiments ".

Et j’ai l’impression que pour vous trois, ce que j’ai exprimé n’est pas trop passé (pas dans l’ensemble).

De Mel :

" à mon avis, parfois tes textes mériteraient à être plus "travaillé" pour leur donner ce sentiment de "facilité" factice en fait, mais dont le sens prendrait de l'ampleur... "

en fait ici, je cherchais davantage à faire des effets qu’un travail parfait et régulier. Tout est irrégulier (presque) mais avec des régularités internes. Cela est voulu.
Insister sur les sonorités de l’amour, et les " our " pour marquer une impression, qqchose d’un peu grave aussi, et non travailler sur des symétries.

De mel : 
"En fait ton choix des rimes masculines au départ, de la répétition du mot "tour", avec une seule rime en "dos" qui coupe l'ensemble... et surtout tu n'as pas réitéré ensuite sur les strophes suivantes... cet à peu près... ici m'a interpellé. "

En fait la 2nde strophe, est presque symétrique à la 1ère, a une seule cassure de sonorités, " presque " mais décalée d’une ligne, pour " embêter " ! Les 2 sont construites presque pareil, avec analogie mais non similitude, parce que je l’ai voulu et ressenti ainsi.. non par manque de travail..

De mel :

" comme si d'un coup, tu ne pouvais continuer en vers courts, il te fallait accrocher le lecteur pour lui délivrer la conclusion... importante... le choix de vivre suspendu au vide... "

Là encore, je suis sorti du schéma, pour créer par la forme une cassure, et se " poser " pour y laisser un message.

Mais ce message dans mon expression, le " bondir vers le vide " n’est pas au sens propre, mais figuré : " faire le pas, faire le saut, et se jeter dans l’inconnu des sentiments et ce rappel à cette peur des sentiments qui est l’expression pour moi de ce texte.

" Les questions qui la vident " sont celles, qui se posent souvent dans le rapport amoureux, la peur de dire, peur de l’autre, l’engagement, et tout ça.

D’ailleurs sur cette thématique, y a un film qui sort avec je sais plus qui.

Voilà, merci de vos impressionS


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:02 (2017)    Sujet du message: ReTour

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> Lézards se challengent -> Archives des challenges Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
World of Warcraft phpBB template "WoWMoonclaw01" created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) (v1.05) - http://www.wowcr.net/templates
© World of Warcraft and Blizzard Entertainment are trademarks or registered trademarks of Blizzard Entertainment, Inc. in the U.S. and/or other countries. wowcr.net is in no way associated Blizzard Entertainment.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com