Les Arts et Poésie Index du Forum Les Arts et Poésie
Vus par les Lézards du rocher poétique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le champ de pissenlits

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> Lézards en contexte -> Lézards se textent
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kaolyre
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 31 Déc - 21:41 (2010)    Sujet du message: Le champ de pissenlits Répondre en citant

Où m'emmènes-tu? Tu avais promis...
Je t'avais pourtant dit que je ne voulais pas ouvrir le yeux à nouveau.

Je t'avais demandé de m'emmener dans cet endroit dont j'ai rêvé souvent, cet endroit où le temps n'est rien, et où les idées fleurissent comme des pissenlits dans les champs. On m'a dit que les pissenlits étaient des mauvaises herbes, que si tu en laissais un prendre la couleur du soleil, l'herbe en serait infestée.
Crois-tu que, si je m'endormais sous l'oeil bienveillant du jour, je me réveillerai recouverte de ces fleurs?

Il n'y a pas de mauvaises herbes là où tu me conduis, seulement des jonquilles et des coquelicots. Ne t'avais-je pas répété que je ne voulais plus en voir? Pourquoi fais-tu cela? Je veux partir, je croyais que tu m'y aiderais, et ce n'est pas en m'enfermant ici! Tu ne me forceras pas à être heureuse, tu sais bien que si je recommence à sentir le parfum des fleurs, jamais plus le chant des oiseaux, le bruit de la rivière, l'acidité des groseilles et la douceur de ta peau ne retrouverons leur beauté.
Le monde n'est beau à mes yeux que si je n'es fais pas partie! Comptes-tu m'ôter la seule chose qu'il me reste? Le désir de l'inaccessible? Un inaccessible pourtant si proche...

Je te souhaite d'y arriver, mais je t'avertis, je vais résister.
J'aimerai m'abandonner à ce lieu où les fleurs embaument le jardin de cannelle à l'heure où le soleil recouvre les roses de gouttelettes d'argent les frais matins, mais je continue à résister...

Jusqu'à ce que j'entende le vent siffler sur la falaise et l'écume s'abattre sur cet îlot échoué, mon âme.
Alors je te supplie de ne jamais m'ôter ce paysage, de t'asseoir près de moi pour contempler la mer brisée par le fracas des vagues.

Je n'aime pas cet endroit, ni pour le flot de liberté qui semble m'élever si haut dans le ciel que je pourrais effleurer les nuages, ni pour ce banc sur lequel nous avons l'habitude d'oublier le temps où je voulais m'échapper loin d'ici.

Je l'aime seulement parce que tu y es avec moi et que, ensemble, nous marchons calmement vers le champ de pissenlits.
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 31 Déc - 21:41 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Melenea
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2009
Messages: 3 884
Localisation: Entre rêve et réalité

MessagePosté le: Sam 1 Jan - 00:31 (2011)    Sujet du message: Le champ de pissenlits Répondre en citant

J'ai trouvé personnellement un côté gothique à ce texte aussi... c'est l'adolescence sans doute, le côté sombre, le rêve d'absolu, la quête de la perfection du moment...  j'ai aimé le fait que tu t'adresses à un autre ou une autre... personne...  des maladresses de style sans aucun doute, de ponctuation aussi mais là nous avons notre spécialiste qui ne manquera pas de te donner des pistes...  il m'a semblé aussi des concordances de temps... mais là c'est juste mon instinct de lectrice...

j'ai aimé l'idée générale du texte... cette promenade dans l'imaginaire, ce banc début du rêve... ce combat, et cette envie d'aller ailleurs et ce jardin de cannelle... j'adore tout comme le champ de pissenlit...

Comme dit pour ton poème... des promesses de belles futures lectures... et un champ nouveau de style et de mots, d'imaginaire s'ouvre pour nous lecteurs...


_________________
Un jour, une vie...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
nine
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2009
Messages: 4 128
Localisation: Isère

MessagePosté le: Sam 1 Jan - 02:56 (2011)    Sujet du message: Le champ de pissenlits Répondre en citant

J'adore les pissenlits. Ce ne sont pas des fleurs que l'on considère comme nobles. Est-ce pour cela que j'ai été particulièrement émue par ce monologue ?
Tu sembles refuser ce qui dans la nature est considéré comme beau, et en prendre le contre pied, en mettant à l'honneur cette modeste fleur des champs.
j'ai décelé un questionnement dans ton texte, qui n'appelle pas forcément de réponses terre à terre : c'est aussi ce qui m'a plu. comme si tu voulais rester dans l'onirique, prolonger le rêve.
une petite nuance de désappointement, aussi.
Seul bémol, il y a peut-être un peu trop de sujets abordés, dans un relatif désordre qui me perds un peu, parfois.

Agréable voyage dans ton imaginaire, néanmoins.

Nine


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Kaolyre
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 1 Jan - 13:22 (2011)    Sujet du message: Le champ de pissenlits Répondre en citant

Merci pour vos conseils! Nine, j'ai été surprise de voir que tu avais si bien compris le sens de ce texte! Que je voulais prolonger le rêve et ne pas accepter la réalité. Je ne pense pas que vous l'ayez remarqué, parce que ce n'était pas très clair de ma part, mais le champ de pissenlit représentait en fait la mort. Désolée, à l'avenir j'essaierai d'écrire des trucs plus joyeux... mais j'y arrive pas tellement^^ Bonne année, au fait

Revenir en haut
Dame ondine
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2009
Messages: 7 321
Localisation: ROYAUME-UNI

MessagePosté le: Dim 2 Jan - 14:59 (2011)    Sujet du message: Le champ de pissenlits Répondre en citant

J'ai aimé ton style, fluide, et l'utilisation des métaphores. 
 
J'ai aimé , aussi, la dualité qui se dégage tout au long de la lecture. 
 
J'ai essayé de le lire comme une histoire, avec une mise en scène et c'est là que je me suis un peu perdue. 
 
Ça foisonne un peu dans tous les sens, par exemple, nous sommes dans une prairie, et l'atmosphère y est, avec de beaux mots, et puis, vlan, nous voilà sur une falaise, j'ai trouvé la transition un peu déconcertante. 
 
Puisque tu demandes des conseils, il y a une chose que j'ai envie de te dire, c'est que le plus difficile, en écriture, prose ou poésie, c'est d'accepter de laisser certaines parties de côté, trés dur, on ne veut pas lâcher...crois-moi. c'est tout le temps.Dans ton texte, pour moi, il y a de la matière pour d'autres écrits. Je ne sais si tu écris sur papier, parce que je trouve que ça aide, moi en tous cas, parce que , des jours plus tard, je retrouve des morceaux et je repars, souvent dans la direction opposée. 
 
En tous les cas, un grand bravo, parce que pour un début, c'en est un bon! 
 
et, n'essaie pas d'écrire gai si tu n'en as pas envie parce que ça ne marchera pas, et, en fait les Lézards , je crois qu'ils aiment bien , assez souvent, avoir la larme à l'oeil! 
 
à bientôt 
 
Danie 

_________________
Life is wonderful


Revenir en haut
Kaolyre
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 3 Jan - 20:09 (2011)    Sujet du message: Le champ de pissenlits Répondre en citant

Ouais c'est vrai qu'une fois que j'ai une idée, j'ai du mal à la lâcher, même si ça n'apporte pas grand chose, c'est bête. Et oui j'écris sur papier, je trouve que comme ça on a un lien plus intime avec l'écriture que sur ordi. Merci pour les conseils!

Revenir en haut
Artnow
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2010
Messages: 242

MessagePosté le: Mar 4 Jan - 17:15 (2011)    Sujet du message: Le champ de pissenlits Répondre en citant

Je suis en général peu lecteur et fervent de prose (je m’y ennuie parfois dans ce qui peut être longueur).

Mais là je ne me suis pas ennuyé et je viens de relire ce texte avec au moins autant d’intérêt que la 1ère fois.

L’écriture est juste, fluide et naturellement poétique ; y intégrant des sentiments, des questionnements aussi, et de l’émotion poétique.

" Jusqu'à ce que j'entende le vent siffler sur la falaise et l'écume s'abattre sur cet îlot échoué, mon âme. "

c’est superbe, et dire que tu as 14 ans..

" J'aimerai m'abandonner à ce lieu où les fleurs embaument le jardin de cannelle à l'heure où le soleil recouvre les roses de gouttelettes d'argent les frais matins, mais je continue à résister... "

J’ai bien aimé, je me suis demandé s’il y avait rapport entre l’écriture de cette phrase, longue et sans ponctuation  et l’emploi du terme " résister " ; comme aussi à la lecture (et à l’écriture), cette phrase résiste à se fermer et continue de s’éclore ? ? désolé, parfois je me pose des questions bizarres, normal.

A la fin :

" Je l'aime seulement parce que tu y es avec moi et que, ensemble, nous marchons calmement vers le champ de pissenlits. "


J’avais lu ton intervention, sur " le pissenlit " et la mort.

On peut le comprendre avec cette phrase de fin. Mais il est peut être une approximation, car double emploi de cette fleur, au début du texte, où personnellement je n’y pas ressenti d’impression de mort, par ex ici :

" et où les idées fleurissent comme des pissenlits dans les champs "

Alors dans le sens et la compréhension, il en est effectivement pour moi pas très clair, mais tu l’avais déjà compris et ressenti.

J’ai vu 2 fautes je crois, je me permets de te les signaler :

l'acidité des groseilles et la douceur de ta peau ne retrouverons (t)
Le monde n'est beau à mes yeux que si je n'es(n) fais pas partie


Revenir en haut
Kaolyre
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 4 Jan - 20:36 (2011)    Sujet du message: Le champ de pissenlits Répondre en citant

Merci beaucoup et heureuse de t'avoir réconcilié avec la prose. Et oui les fautes je les ai vues, mais seulement après coup, pourtant je m'étais relu, c'est bête^^ en réalité, quand j'écris en prose, j'utilise le même style que quand j'écris un poème, je me sens juste plus libre et je laisse toutes mes pensées partir dans tous les sens, tout en essayant de garder quelque chose de structuré, j'espère que ça marche.
Merci à tous ceux qui m'ont partagé leurs impressions et leurs conseils.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:26 (2017)    Sujet du message: Le champ de pissenlits

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> Lézards en contexte -> Lézards se textent Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
World of Warcraft phpBB template "WoWMoonclaw01" created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) (v1.05) - http://www.wowcr.net/templates
© World of Warcraft and Blizzard Entertainment are trademarks or registered trademarks of Blizzard Entertainment, Inc. in the U.S. and/or other countries. wowcr.net is in no way associated Blizzard Entertainment.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com