Les Arts et Poésie Index du Forum Les Arts et Poésie
Vus par les Lézards du rocher poétique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

jeudi 13 janvier 2011

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> L'éphéméride des Lézards -> Ephéméride et Almanach du jour
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Melenea
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2009
Messages: 3 884
Localisation: Entre rêve et réalité

MessagePosté le: Jeu 13 Jan - 08:19 (2011)    Sujet du message: jeudi 13 janvier 2011 Répondre en citant

Nous sommes le jeudi 13 janvier 2011


Nous fêtons aujourd'hui les Yvette : Diminutif féminin d'Yves. Issu du germanique iv, l'if, que l'on retrouve dans le breton ivo, ce nom évoque l'archer du haut Moyen Âge, dont l'arme redoutable était faite de ce bois résistant et flexible.

Histoire : Il a été, de 1930 à 1940, le cinquième prénom féminin le plus attribué en France. Mais Yvette a subi ensuite un très vif déclin et, aujourd'hui, est devenu extrêmement rare. Il existait pourtant depuis le XIIe ou XIIIe siècle, attesté dans toute la France du Nord. Il se réfugia ensuite en Bretagne d'où il commença à rayonner au XIXe siècle, illustré par la célèbre chanteuse Yvette Guilbert (1867-1944).


Ste-Yvette - (Bienheureuse) - Originaire de Huy (Belgique wallonne), elle est mariée contre son gré alors qu’elle est encore très jeune. Elle met au monde trois enfants, dont l’un décède en très bas âge, et est déjà veuve à 18 ans. Elle refuse alors de se remarier pour se consacrer entièrement au service des lépreux. Lorsque ses enfants sont élevés (l’un d’entre eux devient moine cistercien puis abbé d’Orval), elle se fait emmurer dans une cellule adossée à l’église de sa ville natale, et y passe les trente dernières années de sa vie, procurant réconfort et conseils aux nombreuses personnes qui lui rendent visite (1158-1228)


Nous fêtons également les Elian, Hilaire, Hilary, Yveline, Yvonne


Caractère : Yvette a le goût du pouvoir et du commandement, qu'elle est d'ailleurs tout à fait capable d'assumer... Elle aime le travail bien fait et n'hésite pas à prendre des responsabilités qui devraient incomber à d'autres. La réussite l'attire. C'est pour elle une façon d'obtenir un certain bien-être matériel qui lui permet de se rassurer. Côté coeur, c'est une femme énigmatique, un sphinx, qui ne fait rien pour mieux être comprise. Tantôt formidable, chaleureuse, démonstrative, généreuse... tantôt renfermée, blessée, déçue et amère... N'oubliez pas cependant que ces attitudes parfois contradictoires cachent une grande romantique qui a besoin d'aimer et d'être aimée. Ses sentiments sont sûrs et profonds et sa moralité est stricte. Hôtesse remarquable lorsqu'elle le veut bien, elle séduira par sa nature enjouée, parfois excentrique ou exaltée. Elle sait recevoir comme personne !


Dicton météo du jour : « Soleil au jour de Saint-Hilaire, Rentre du bois pour ton hiver » 


Une citation du jour : «Il y a deux sortes de temps : y a le temps qui attend et le temps qui espère. » Jacques Brel



 
 
@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ 

Aujourd'hui c'est votre anniversaire :


La notion de partage sera mise à l’honneur durant cette journée. Vous estimerez que les choses ne valent la peine d’être vécues que si elles sont partagées avec les êtres que vous aimez. Vous provoquerez des retrouvailles avec des ami(e)s que vous avez perdu de vue, vous inviterez votre famille à partager un repas chez vous ou vous initierez vos enfants à des activités nouvelles.

 
 
@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ 

C'était généralement le 24e jour du mois de nivôse dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du cuivre.


 

Sur la photo ci-dessus, le cuivre, juste au-dessus de son point de fusion, conserve sa couleur rose éclatante lorsqu’une lumière suffisante éclipse la couleur orange due à l’incandescence.



 
 
@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ 

Célébration :

Le jeudi 13 janvier 2011, il n'y a pas de Journée Mondiale répertoriée




 
 
@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ 

Intermède poétique :







 
 
@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ 

Art et culture :


  • 1782 : à Mannheim : Les Brigands, première pièce du poète Friedrich von Schiller, est donnée au Théâtre National devant un public enthousiaste.
  • 1854 : Un brevet d'invention pour l'accordéon est décerné à l'Américain Anthony Foss.



1898 - le 13 janvier
J'accuse
L'écrivain Emile Zola publie sous le titre 'J'accuse' une lettre ouverte au président de la République dans L'Aurore, le journal de Georges Clemenceau. Cette lettre commence par : ''Me permettez-vous, dans ma gratitude pour le bienveillant accueil que vous m'avez fait un jour, d'avoir le souci de votre juste gloire et de vous dire que votre étoile, si heureuse jusqu'ici, est menacée de la plus honteuse, de la plus ineffaçable des taches ?” Cette lettre soulève un débat dans toute la France.



http://perso.magic.fr/tremong/pascal/lois/jaccuse.html



  • 1910 : Pagliacci et Cavalleria Rusticana, chantés au Metropolitan de New York, sont les premiers opéras diffusés en direct à la radio.
  • 1911 : Un fou mutile La Ronde de Nuit de Rembrandt.



  • 1930 : Mickey, déjà célèbre en dessin animé, apparaît en bandes dessinées.
  • 1953 : Présentation en Europe du film d'Howard Hawks Chérie, je me sens rajeunir avec Marilyn Monroe, Ginger Rogers et Cary Grant.



1957 - le 13 janvier
Ça ne manque pas d’air !
Top : je suis un objet de forme ronde et plate, inspiré par les étudiants américains qui avaient l’habitude de se lancer des moules à tarte pour jouer. Fabriqué initialement en bakélite, désormais en plastique et de toutes les couleurs, je suis, je suis... le frisbee ! Né dans la tête de Walter Frederik Morrisson, il fut d’abord nommé “flying saucer”. Racheté par la compagnie Wham-O qui le commercialisa sous le nom de “pluto-platter”, qui le baptisa définitivement ‘Frisbee’. 50 ans plus tard, l’objet sert pour un sport qui se rapproche du football américain, l’ultimate frisbee !
  • 1993 : Sortie de la 156e adaptation de l'œuvre de Bram Stoker, Dracula. Ce Dracula est l'œuvre de Francis Ford Coppola.








 
 
@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ 


Quelques Naissances du jour parmi d'autres :


1698 : Pierre Trapassi, dit Métastase, poète et librettiste italien d'opéras († 12 avril 1782).


Métastase, Pietro Trapassi, musicien du verbe
d'Olivier Rouvière


Pietro Trapassi, dit Metastasio (1698-1782), fut l'un des plus célèbres auteurs du XVIIIe siècle. Aujourd' hui, ce n'est guère que dans le milieu musical que l'on cite parfois son nom, associé à ceux des musiciens qui composèrent sur ses textes : Hasse, Haendel, Vivaldi, Jommelli, Pergolèse, Caldara, Gluck, mais aussi Mozart, Rossini, Beethoven, Schubert ou Gounod. Ami du célèbre castrat Farinelli et de la cantatrice La Romanina, Métastase amena l'art de l'opéra séria – on disait alors melodramma – à son apogée, à travers vingt-six livrets qui engendrèrent plus d'un millier d'ouvrages lyriques jusque dans les années 1830. Issu de nombreuses années de recherches, ce livre retrace le parcours étonnant de cette figure historique, et propose, pour la première fois, une étude sur 'les règles de fabrication' du livret d'opéra. Il est assorti d'un résumé de chacun des vingt-six drames étudiés.


1812 : Victor de Laprade, poète, homme de lettres, homme politique et académicien français († 13 décembre 1883).


A un grand arbre
 
L'esprit calme des dieux habite dans les plantes.
Heureux est le grand arbre aux feuillages épais ;
Dans son corps large et sain la sève coule en paix,
Mais le sang se consume en nos veines brûlantes.

A la croupe du mont tu sièges comme un roi ;
Sur ce trône abrité, je t'aime et je t'envie ;
Je voudrais échanger ton être avec ma vie,
Et me dresser tranquille et sage comme toi.

Le vent n'effleure pas le sol où tu m'accueilles ;
L'orage y descendrait sans pouvoir t'ébranler ;
Sur tes plus hauts rameaux, que seuls on voit trembler,
Comme une eau lente, à peine il fait gémir tes feuilles.

L'aube, un instant, les touche avec son doigt vermeil ;
Sur tes obscurs réseaux semant sa lueur blanche,
La lune aux pieds d'argent descend de branche en branche,
Et midi baigne en plein ton front dans le soleil.

L'éternelle Cybèle embrasse tes pieds fermes ;
Les secrets de son sein, tu les sens, tu les vois ;
Au commun réservoir en silence tu bois,
Enlacé dans ces flancs où dorment tous les germes.

Salut, toi qu'en naissant l'homme aurait adoré !
Notre âge, qui se rue aux luttes convulsives,
Te voyant immobile, a douté que tu vives,
Et ne reconnaît plus en toi d'hôte sacré,

Ah ! moi, je sens qu'une âme est là sous ton écorce :
Tu n'as pas nos transports et nos désirs de feu,
Mais tu rêves, profond et serein comme un dieu ;
Ton immobilité repose sur ta force.

Salut ! Un charme agit et s'échange entre nous.
Arbre, je suis peu fier de l'humaine nature ;
Un esprit revêtu d'écorce et de verdure
Me semble aussi puissant que le nôtre et plus doux.

Verse à flots sur mon front ton ombre qui m'apaise ;
Puisse mon sang dormir et mon corps s'affaisser ;
Que j'existe un moment sans vouloir ni penser :
La volonté me trouble, et la raison me pèse.

Je souffre du désir, orage intérieur ;
Mais tu ne connais, toi, ni l'espoir, ni le doute,
Et tu n'as su jamais ce que le plaisir coûte ;
Tu ne l'achètes pas au prix de la douleur.

Quand un beau jour commence et quand le mal fait trêve,
Les promesses du ciel ne valent pas l'oubli ;
Dieu même ne peut rien sur le temps accompli ;
Nul songe n'est si doux qu'un long sommeil sans rêve.

Le chêne a le repos, l'homme a la liberté...
Que ne puis-je en ce lieu prendre avec toi racines !
Obéir, sans penser, à des forces divines,
C'est être dieu soi-même, et c'est ta volupté.

Verse, ah ! verse dans moi tes fraîcheurs printanières,
Les bruits mélodieux des essaims et des nids,
Et le frissonnement des songes infinis ;
Pour ta sérénité je t'aime entre nos frères.

Si j'avais, comme toi, tout un mont pour soutien,
Si mes deux pieds trempaient dans la source des choses,
Si l'Aurore humectait mes cheveux de ses roses.
Si mon coeur recélait toute la paix du tien ;

Si j'étais un grand chêne avec ta sève pure,
Pour tous, ainsi que toi, bon, riche, hospitalier,
J'abriterais l'abeille et l'oiseau familier
Qui, sur ton front touffu, répandent le murmure ;

Mes feuilles verseraient l'oubli sacré du mal ;
Le sommeil, à mes pieds, monterait de la mousse ;
Et là viendraient tous ceux que la cité repousse
Ecouter ce silence où parle l'idéal.

Nourri par la nature, au destin résignée,
Des esprits qu'elle aspire et qui la font rêver,
Sans trembler devant lui, comme sans le braver,
Du bûcheron divin j'attendrais la cognée.
 



1922 : Jeanne Bourin, écrivaine française († 19 mars 2003).


Biographie de Jeanne Bourin
Après des études au lycée Victor-Duruy, Jeanne Bourin passe une double licence d'histoire et de lettres. Romancière et historienne médiéviste, elle publie en 1963 son premier livre qui raconte les amours respectives de Pierre de Ronsard et d'Agrippa d'Aubigné. Sa deuxième parution est une biographie d'Agnès Sorel intitulée 'La dame de beauté' et pour laquelle Jeanne Bourin a renoué avec une méthode historique. Mais c'est en 1979 qu'elle connaît son plus grand succès : elle a consacré sept ans de recherche à ce roman qui rassemble critique et public. 'La chambre des dames', préfacée par Régine Pernoud, met en scènes des marchands et artisans du siècle de Saint-Louis. Le livre obtient plusieurs prix et est traduit en sept langues. Elle écrit en outre la suite de son roman à succès sous le titre du 'Jeu de la Tentation'. Le genre romanesque devient alors sa source fétiche : elle étudie la passion de Pierre de Ronsard pour Cassandre dans 'Les Amours blessées' en 1987 avant de consacrer le début des années 1990 à une histoire des jardins français. Jeanne Bourin a de même organisé plusieurs conférences et écrit de nombreux articles de presse.




1938 : Richard Anthony, chanteur français.





1951 : Bernard Loiseau, chef cuisinier français († 24 février 2003).









 
 
@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ 

Plaisir du jour trouvé sur le net :




























_________________
Un jour, une vie...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 13 Jan - 08:19 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
spock27
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 13 Jan - 09:48 (2011)    Sujet du message: jeudi 13 janvier 2011 Répondre en citant

ne me dit pas que chaque jour, tu proposes autant de matière ?

j'en suis baba ! (enfin presque; j'ai raté de peu l'époque hippie et tombé tout ado dans le punk, lol)

des vidéos, des textes proposés, des infos. plus besoin de lire le quotidien Le Monde :-)

al.


Revenir en haut
Dame ondine
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2009
Messages: 7 217
Localisation: ROYAUME-UNI

MessagePosté le: Jeu 13 Jan - 19:43 (2011)    Sujet du message: jeudi 13 janvier 2011 Répondre en citant

Pour commencer la liste, voici le Grand Duduche dont le papa Cabu est né le 13 janvier 1938 
J'ai toujours eu un faible pour lui[Duduche, pas Cabu] 
Il est aussi[Cabu] le père de Mano Solo. enfin, il était..sniff 
 
 
 
 
On ne lit plus Prévert, j'ai rencontré, il n'y a pas longtemps des gens «cultivés» qui n'avaient jamais entendu parler de lui... 
 
Heureusement que quelqu'un a inventé l'accordéon. 
 
C'est sans doute pas mal, de raviver la mémoire du procès de Dreyfus, en ces temps mitigés que nous vivons, 
 
 
 
J'ai jamais vu un seul Dracula sur les 156, à moins que «Le bal des vampires» de Polanski, ça compte? 
 
Richard Anthony, je suis allée écouter Et j'entends siffler le train, sniff, entre parenthèses qu'est-ce que je pouvais être cucuche en ces temps là, je me demande encore comment j'ai survécu! 
 
et enfin 2 ajouta: 
 
1120 Création de l'ordre des Templiers. 
 
1977 naissance d'Orlando Bloom 
vous savez, le bel elfe Legolas dans Le seigneur des anneaux, Paris dans Troie, et le pendant blond de Johny Depp dans Les pirates des Caraibes. 
 
Voilà, à demain, et encore merci Mel, ne t'arrête surtout pas. 
 
Danie  
 

_________________
Life is wonderful


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:51 (2016)    Sujet du message: jeudi 13 janvier 2011

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> L'éphéméride des Lézards -> Ephéméride et Almanach du jour Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
World of Warcraft phpBB template "WoWMoonclaw01" created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) (v1.05) - http://www.wowcr.net/templates
© World of Warcraft and Blizzard Entertainment are trademarks or registered trademarks of Blizzard Entertainment, Inc. in the U.S. and/or other countries. wowcr.net is in no way associated Blizzard Entertainment.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com