Les Arts et Poésie Index du Forum Les Arts et Poésie
Vus par les Lézards du rocher poétique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Lundi 24 janvier 2011

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> L'éphéméride des Lézards -> Ephéméride et Almanach du jour
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Melenea
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2009
Messages: 3 884
Localisation: Entre rêve et réalité

MessagePosté le: Lun 24 Jan - 07:16 (2011)    Sujet du message: Lundi 24 janvier 2011 Répondre en citant

Nous sommes le lundi 24 janvier 2011


Nous fêtons aujourd'hui les François : Ce prénom, l'un des prénoms favoris des Français, se rattache, bien entendu, à l'ethnie franque, fondatrice de la France, dont les Français (on écrivait couramment les François, jusqu'au XVIIe siècle) sont les heureux habitants. Si la signification étymologique du peuple franc est moins simple qu'on pourrait le penser (voir le prénom France), il est convenu, depuis le XIe siècle, qu'elle inclut l'adjectif bas latin francus, qualifiant l'homme libre.

Histoire : Curieusement le prénom François se répandit d'abord en Italie, dans certaines régions en contact culturel et commercial avec la France. Il ne commença à être adopté en France qu'au XVe siècle et dès lors en moins d'un siècle devint l'un des prénoms les plus courants. Son succès, illustré par des rois, des saints, des écrivains (Rabelais), des musiciens (Couperin) des hommes d'Église (Fénelon), etc., le maintint pendant près de quatre siècles parmi les dix prénoms les plus attribués. Il contribua aussi à le faire adopter (souvent sous d'autres graphies) dans de nombreux pays étrangers : Autriche, Allemagne, Espagne, Grande-Bretagne, etc. Cet engouement si prolongé a commencé à faiblir au début du XXe siècle. Sa décrue continue aujourd'hui encore.


St-François de Sales - Fils du seigneur François de Nouvelles et de son épouse Françoise, un couple d’aristocrates savoyards, il voit le jour au château familial de Sales. De constitution fragile, il doit demeurer auprès de ses parents, et son éducation est assurée par l’abbé Déage. Dès l’âge de neuf ans, il se sent attiré par la vie religieuse. Son père le place ensuite au collège d’Annecy, puis il l’envoie étudier le droit à Paris, mais une fois arrivé dans la cité, François quitte le collège où son père l’avait inscrit pour aller au Collège des Jésuites de Clermont, où il étudie la rhétorique, la philosophie et la théologie. Il se rend ensuite à Padoue, où il obtient un doctorat en droit. De retour au château familial, il est confronté à la nécessité d’avouer son intention d’entrer en religion à son père, qui avait fondé pour lui des projets professionnels et matrimoniaux. Cependant, lorsque François est nommé prévost du chapître de Genève, son père finit par accepter son choix et il est finalement ordonné en 1593. Il consacre les cinq années suivantes à combattre les calvinistes, par le biais de prêches ou par la publication de textes très critiques à leur encontre. En 1599, il devient coadjuteur de l’évêque de Genève mais peu de temps après il tombe gravement malade. Après son rétablissement, il effectue un séjour à Rome, où il rencontre le pape Clément VIII, et en 1602 il est nommé évêque de Genève, tout en installant sa résidence dans la ville d’Annecy. Deux ans plus tard, il fait la rencontre de Sainte-Jeanne de Chantal, avec qui il fondera quelques années plus tard l’Ordre de la Visitation. Il se consacre également de manière importante à l’écriture et il est l’auteur de plusieurs ouvrages importants, dont une Introduction à la vie dévote, un Traité de l’amour de Dieu et un traité sur l’humilité. Invité à rencontrer le roi de France Louis XIII, il prend soin de laisser un diocèse en ordre avant de partir. Il se rend d’abord en Avignon, puis il séjourne près d’un mois à Lyon, où il décède des suites d’une crise d’apoplexie. En 1867, il est proclamé Docteur de l’Église par le Bienheux pape Pie IX (1567-1622).


Saint-François de Sales est le protecteur des personnes malentendantes et le patron des auteurs, des journalistes et des professeurs. Il est invoqué pour la guérison des problèmes de surdité.


Caractère : Épris de calme, de tranquillité et de nature, François aimerait parfois être Robinson Crusoé, et se retirer de temps en temps sur son île déserte, afin de méditer paisiblement. Il est néanmoins sensible au confort d'un petit nid douillet. Attiré par les nouveautés, il a l'esprit d'avant-garde ou l'étrange, il appréciera la science-fiction, les techniques nouvelles comme l'informatique, l'astrologie ou encore l'art ou la mode. C'est un sentimental qui s'attache profondément. Mais il ne sera pas toujours démonstratif. Il demandera à sa compagne d'être une bonne maîtresse de maison et une bonne cuisinière (il n'est pas indifférent aux plaisirs de la table), et surtout de lui apporter paix, sécurité et stabilité.




Nous fêtons également les Fanch, Francelin, Francès, Francesco, Francet, Francis, Francisco, Franck, Franckie, Franco, Frank, Franz ou Frantz, Babylas, Léobard, Paule, Paulette
Théoxane


Dicton météo du jour : «Neige de St-Babylas, Bien souvent on s'en lasse.» 


Une citation du jour : «Peut-on aimer "un peu" ? Sûrement ! Il y en a qui passent leur vie à s'économiser et à aimer "un peu". » Francine Noël


@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@  

Aujourd'hui c'est votre anniversaire :


Le moment est venu de réagir. Vous devrez sérieusement vous occuper de la gestion de vos finances : il est l'heure de prendre des mesures énergiques pour stopper l'hémorragie actuelle. Tâchez de vous limiter aux dépenses indispensables, et de renoncer à tout le reste. Au lieu de faire du lèche-vitrine, customisez votre garde-robe, ce sera plus économique et plus ludique!


@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@  

C'était généralement le 5e jour du mois de pluviose dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du taureau.


  

  
  
Taureau des Highlands, particulièrement « rustique ».  



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@  

Célébration :

Le lundi 24 janvier 2011, il n'y a pas de Journée Mondiale répertoriée




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@  

Intermède poétique :







@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@  

Art et culture :


1860 - le 24 janvier
Explosion
Etienne Lenoir dépose un brevet pour un véhicule d'un nouveau genre. C'est la première voiture dotée d'un moteur à explosion. Elle parcourt en 1863 environ 18 kilomètres en 3 heures, entre Paris et Joinville. Peu performant certes, mais le moteur à explosion est porteur, tout autant que l'électricité, de la seconde révolution industrielle.


1922 - le 24 janvier
L’or glacé en bâtonnet
L’eskimo (ou esquimau) est une invention américaine du début du XXe siècle que l’on doit à Christian K. Nelson. Cette friandise, crème glacée ou sorbet recouvert d’une enveloppe chocolatée, est née un été, quand Nelson trempa une boule de glace dans du chocolat alors qu’un garçon hésitait entre une barre chocolatée et un cône à la vanille. La trouvaille s’est d’abord appelée 'I Scream' avant d’être renommée. Le produit a été introduit pour la première fois à un pique-nique de pompiers volontaires d’Onowa dans l’Iowa.


@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@  


Quelques Naissances du jour parmi d'autres :


1705 : Carlo Broschi, dit Farinelli, castrat soprano italien. († 16 septembre 1782).





1732 : Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais, écrivain et dramaturge français. († 18 mai 1799).


Biographie de Pierre-Augustin Caron Beaumarchais
Pierre-Augustin Caron, fils d'horloger, est tour à tour musicien, auteur dramatique, éditeur, courtisan, agent secret, trafiquant et se mêle de politique étrangère. Il prend, dès 1756, le nom de Beaumarchais, du nom d'une terre de sa première épouse. Suivant les idées développées par Diderot sur le drame bourgeois, il écrit 'Eugénie', puis 'Les Deux Amis' (1770) : deux échecs. La Comédie-Française reçoit en 1773 'Le Barbier de Séville', qui remporte peu à peu un certain succès. Ne négligeant aucun genre, il donne en 1787 le livret d'un opéra, 'Tarare', dont la musique est confiée à Salieri. Il compose la suite du 'Barbier de Séville' avec 'Le Mariage de Figaro'. Des affaires plus ou moins claires discréditent un peu, au début de la Révolution, ce défenseur des opprimés promu le champion de la tolérance. Presque oublié, il meurt en 1799. Brillant, dilettante, impécunieux et intrigant, Beaumarchais est, à l'image de Figaro, 'ambitieux par vanité, laborieux par nécessité, mais paresseux... avec délices ! Orateur selon le danger ; poète par délassement ; musicien par occasion... 'A travers ses comédies, c'est l'émergence des libertés populaires qui se fait jour, dans un monde où l'aristocratie vacille au contact des idées philosophiques.


« Je me presse de rire de tout, de peur d’être obligé d’en pleurer »
Pierre-Augustin Caron Beaumarchais   



1899 : Maxime Alexandre, poète alsacien qui fit notamment partie des surréalistes († 12 septembre 1976).


Ecoutez l'Alsacien Maxime Alexandre : « La poésie c'est la lutte contre l'usure, non seulement l'usure des mots, mais à l'occasion de cette usure-là, celle de toute notre vie. » Message de sauvegarde en même temps qu'espérance...   


1911 : René Barjavel, écrivain et journaliste français († 24 novembre 1985).


Biographie de René Barjavel
Après avoir vécu de nombreux petits boulots, à dix-huit ans, René Barjavel commence une carrière de journaliste au 'Progrès de l'Allier'. Ensuite, il intègre la revue 'Le Document' en tant que secrétaire de rédaction et prend le poste de chef de fabrication des éditions Denoël. Puis il devient critique cinématographique, caporal-cuistot pendant la Seconde Guerre mondiale et créateur de 'L' Echo des Etudiants' à Montpellier. De retour à Paris, à la fin de 1940, il fait paraître plusieurs de ses romans, tous dans un style différent. En effet, René Barjavel enchaîne le roman médiéval, le roman précurseur de la science-fiction, et s'essaie au théâtre. Son oeuvre est cependant marquée par le même talent : il sait aussi bien raconter les histoires d'amour que la fin du monde, et fait prendre conscience au lecteur de l'univers qui l'entoure au travers d'histoires passionnantes.


« Comment puis-je croire ce que je ne comprends pas ? »
René Barjavel   




1928 : Michel Serrault, acteur français († 29 juillet 2007).





1956 : Lounès Matoub, chanteur kabyle algérien, défendeur de la cause berbère et de la liberté († 25 juin 1998).





1963 : Muriel Moreno, chanteuse du groupe Niagara, auteur, compositrice, productrice et DJ française.













@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@  

Un livre, une bande dessinée, au hasard


« Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire
J' ai la certitude d'être encore heureux. » Jules Renard


Le grand secret
de René Barjavel
[Littérature française XXe]
Editeur : Pocket
Publication : 1/9/1989



  


Résumé du livre


'Le grand secret', c'est l'histoire d'un couple séparé par un extraordinaire événement, puis réuni dans des circonstances telles que jamais un homme et une femme n'en ont connu de pareilles. C'est aussi l'histoire d'un mystère qui, depuis 1955, a réuni par-dessus les oppositions des idéologies et des impérialismes, les chefs des plus grandes nations. C'est ce 'grand secret' qui a mis fin à la guerre froide, qui a été la cause de l'assassinat de Kennedy, qui rend compréhnesible le comportement de De Gaulle en mai 1968, qui a rendu indispensables les voyages de Nixon à Moscou et à Pékin. Il n'a rien à voir avec la guerre ou la bombe H. C'est le secret de la plus grande peur et du plus grand espoir du monde. Il ne faut pas oublier que c'est un roman. Mais si c'était vrai ?








@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@  

Plaisir du jour trouvé sur le net :





_________________
Un jour, une vie...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 24 Jan - 07:16 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Dame ondine
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2009
Messages: 7 217
Localisation: ROYAUME-UNI

MessagePosté le: Lun 24 Jan - 16:44 (2011)    Sujet du message: Lundi 24 janvier 2011 Répondre en citant

Pour commencer, c'est malin, j'ai pas revisé mes verbes, Huw va pas être content, et pouquoi? Parce que je viens de passer une heure immergée dans « La cage aux folles», suite à Michel Serraut..Quel grand artiste quand même, mais mes zygomatiques sont tout endoloris. 
 
Intéressante interview de Sapho, dont j'ai retenu une chose, évidente pour la bilingue que je suis, la langue franêaise n'est pas une langue de chanson... 
 
Pourquoi que chez moi, en Bretagne on appelait les esquimaux des boudous? Vous croyez que c'est breton? 
 
La voix du chanteur qui interprète Farinelli est fabuleuse. 
 
Voilà, suite à mon dérapage encagé et folichon , maintenant je dois rattrapper le temps perdu. 
 
à demain 
 
Danie 

_________________
Life is wonderful


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:52 (2016)    Sujet du message: Lundi 24 janvier 2011

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> L'éphéméride des Lézards -> Ephéméride et Almanach du jour Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
World of Warcraft phpBB template "WoWMoonclaw01" created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) (v1.05) - http://www.wowcr.net/templates
© World of Warcraft and Blizzard Entertainment are trademarks or registered trademarks of Blizzard Entertainment, Inc. in the U.S. and/or other countries. wowcr.net is in no way associated Blizzard Entertainment.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com