Les Arts et Poésie Index du Forum Les Arts et Poésie
Vus par les Lézards du rocher poétique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Matthieu Gosztola

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> Lézards parcourent le monde -> Poésie d'auteurs
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
sophieg999
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 10 Fév - 13:15 (2011)    Sujet du message: Matthieu Gosztola Répondre en citant

Matthieu Gosztola - extraits de Traveling

Chaque matin 
La veuve emplit deux tasses

Chaque matin 
Elle vide le contenu d'une tasse
Dans l'évier


*


Le corps debout dans la cuisine 

Elle égrène un chapelet de groseilles
*
Il y a quelques jours encore 
Tout était à sa place

Au réveil 
J’ai assisté impuissant à 
La dispersion des feuilles de mon arbre 
Dans le vent jaune




Matthieu Gosztola - extraits de Sur la musicalité du vide 1

Elle est belle
A en vivre Chaque jour

Elle m’apporte l’envie
Sur sa robe 
Sur la chaise l’empreinte 
De mes doigts

*
Tu adresses timidement quelques mots à la serveuse 
(ta commande)


Elle s’approche trop près, te frôle (caresse ton âme)
Tu te réveilles entre ses bras humides
Pour s’expliquer, elle dit avoir retrouvé en toi 
La couleur inimitable des yeux de son père

*
Les tranches dans mon chocolat 
Au réveil 
Si elles n’ont pas le goût de tes lèvres
Ne passent pas

*

Il n'y a jamais assez de tendresse
Pour un homme rongé par l'idée du dernier voyage

Matthieu Gosztola - Extraits de Les voitures traversent tes yeux

mes mains 
sur tes paupières
ferment le jour

*
Tu t’approcheras dans une robe légère 
pour prendre la mesure 
de ma solitude

*
Hier 
nous avons refait une pioche 
après avoir mal distribué les caresses

Matthieu Gosztola - extraits de Sur la musicalité du vide 2

Humer l’espace autour d’une fleur

Se souvenir des choses 
Qui n’auront lieu que demain

*
Mettre le feu à notre vie 
Pour que la partie qui ne brûle pas 
Nous apparaisse

*
Deux pétales rapprochés avec le pied 
Un improbable papillon

*
Suicide
L’homme attend pour plonger 
Que son ombre soit prête

*
Un coquelicot :
Des fragments de papier japon
Cousus entre eux

Puis agrafés au vent
Matthieu Gosztola - Extraits de matière à respirer

Ce matin
Ecrasant la pelure d’un oignon

Le sentiment de distraire
L’ordre des choses

*
L’instant est commun :
Un clarinettiste à la fenêtre
Tire sur la jupe du réel

*
Rendant rêche un côté de la chaise
J’invente un sexe à ton souvenir

Matthieu Gosztola - Extraits de Recueil des caresses échangées entre Camille Claudel et Auguste Rodin

Il y avait toi et rien ne manquait 
Il y avait même beaucoup plus


Il restait quelque chose
Quand tu n'étais pas là


Le mercure sous la main

*
Te prendre la main 
Apportait une terrasse 
Aux lieux 
Où nous étions

*
Quand nos caresses se regardaient dans un miroir 
C’était toujours toi qu’elles voyaient

Personne 
Ne pouvait apparaître davantage

*
Les caresses nous prennent la bouche et les mains
Pour parler

Les caresses nous enlèvent 
Puis nous reposent sur le lit

Portés par nos caresses 
Nos visages nous deviennent familiers

Nos caresses sont des voleurs de menthe
Matthieu Gosztola - Extraits d'Une caresse pieds nus

Nos caresses changent le papier peint 
Des pièces où nous faisons l'amour

*
La lumière démise 
Dans une caresse

La lumière se dévide dans nos caresses
Nos caresses font de chaque instant 
La plus haute syllabe de l’été

*
Fulgurance d’une caresse
Portant la nuit à notre oreille



Matthieu Gosztola - Extrait de Débris de tuer (Rwanda, 1994)

Alors on démarre l’écoute
              un an
                                    avant la fin de la fin
                    on n’a pas de théorie
sur le chemin

                                            ils entendaient communiquer à la radio-Télévision 
                                                      libre des Mille-Collines                                                                                                                                                              mais ça n’a pas duré
          ils se sont mis            muhere iruhande
                       à lancer des branches
                       sur la saison en cours

Et le présent de justesse 
Parce que l’avenir a déjà mangé

 
 

Matthieu Gosztola, né le 4 octobre 1981 au Mans (Sarthe), est un écrivain français. Doctorant en littérature et en sciences humaines, pianiste et compositeur de formation (sous la direction de Walter Chodack notamment), il enseigne au Mans et à Paris la littérature. Il ne se limite pas à des parutions d’ouvrages mais a publié ses poèmes « dans une centaine de revues littéraires », françaises comme CaravanesVoix d'encrePhréatiqueEncres Vagabondes ou Salmigondis, belges comme L’arbre à parolesArchipel, ou encore Ecritures, canadiennes comme Moebius ou Art le Sabord… Ses poèmes sont parus dans des anthologies, comme au Cherche Midi ou chez Donner à voir. Des numéros de revues lui ont été consacrés : Soleils et cendre et Verso. Ses poèmes ont été traduits en anglais et publiés dans la revue Silver Visions II Visions-International aux États-Unis. Matthieu Gosztola est le plus jeune auteur à avoir été publié dans la revue de littérature mondiale Caravanes. En 2001, dans le septième et avant-dernier numéro de cette revue publiée chez Phébus et dirigée par André Velter, Jean-Pierre Sicre et André Velter comparent Matthieu Gosztola à Rimbaud : « Quel âge avait Rimbaud ? », annonçant qu’il s’inscrit « en faux contre la mort annoncée de la poésie. » Le Magazine des Livres va dans ce sens : « Toute la poésie (...) réduite comme peau de chagrin. Toute ? Mais non. Un petit village résiste encore et toujours à l'envahisseur. Il a nom Gosztola (...). » Parallèlement à son travail de poète, il a écrit des articles pour la Comédie-Française, pour les Presses Universitaires de Rennes... : il a fait paraître des articles sur Jarry ValéryReverdyHeidegger, sur le lien qui existe entre la littérature et les sciences à la fin du dix-neuvième siècle, ou encore sur des poètes contemporains (Lorand Gaspar, Alexandre Romanès, Jean-Paul Michel, Ariane Dreyfus, Bernard Noël). Il a participé à l’édition critique des œuvres de Raymond Roussel et à des colloques internationaux à Paris, à Laval, en République Tchèque et en Suisse. Il est critique pour la revue Histoires Littéraire, pour La Vie littéraire, et pour Poezibao. Il publie des proses, en livre ou en revue, depuis 2009. Il est également photographe. Il a publié quelques-unes de ses photographies dans des revues comme Le Jardin d’EssaiVerso, Contre-allées, ou L'Etoile-Abstinhe, au sein du livre de Jean-Luc Albert Notes sur l'absence et sur Hiroshima mon amour et a surtout fait paraître un livre de photographies et de poèmes aux éditions de l'Atlantique.
§  Travelling, Contre-allées, 2001
§  Sur la musicalité du vide, Atelier de l'agneau, 2001
§  Les Voitures traversent tes yeux, Contre-allées, 2002
§  Sur la musicalité du vide 2, Atelier de l'agneau, 2003. Prix des découvreurs 2007.
§  Matière à respirer, Création et Recherche, 2003. Livre d'art en collaboration avec le photographe plasticien Claude Py.
§  Recueil des caresses échangées entre Camille Claudel et Auguste Rodin, Éditions de l'Atlantique, 2008 (Photographies et poèmes agrémentés d'un dessin à l'encre de Chine de Zuzanna Walas.
§  J'invente un sexe à ton souvenir, Minuscule, 2009 
§  Une caresse pieds nus, Contre-allées, 2009 
§  Débris de tuer (Rwanda 1994), Atelier de l'agneau, 2010
§  Un seul coup d'aile dans le bleu (fugue et variations), Editions de l'Atlantique, 2010. (Recueil d'aphorismes « sur la jouissance qu'il y a à exister en accord avec soi et avec le monde - dans un accord qui soit le même accord. »).


[source Wikipedia et plusieurs sites internet]



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 10 Fév - 13:15 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Artnow
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2010
Messages: 242

MessagePosté le: Ven 11 Fév - 12:56 (2011)    Sujet du message: Matthieu Gosztola Répondre en citant

Tjr intéressant de découvrir pour moi des auteurs ; d’autant un jeune contemporain comparé à Rimbaud.

Personnellement, et malgré tous ses succès et déjà reconnaissance j’ai pas trouvé si génial. L’écriture est très à l’aise, naturelle, et naturellement poétique – artistique. Des regards d’artiste au sens large c’est sur, mais rien de très marquant dans le fond ni la forme, juste une originalité quotidienne. Après vu qu’il a publié bcp, faudrait aussi sans doute lire davantage.


Revenir en haut
Dame ondine
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2009
Messages: 7 212
Localisation: ROYAUME-UNI

MessagePosté le: Sam 12 Fév - 11:46 (2011)    Sujet du message: Matthieu Gosztola Répondre en citant

Merci de nous l'avoir signalé, je dois avouer que je ne le connaissais pas, mais, je ne suis pas particulièrement enthousiaste, dans le sens où j'ai l'impression d'avoir déjà lu tout cela.
Je sais qu'on pourrait sans doute le dire des écrits des Lézards, mais je crois que nous essayons tous, à notre manière, de sortir des sentiers battus, enfin nous y croyons en tous cas.

Danie
_________________
Life is wonderful


Revenir en haut
Artnow
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2010
Messages: 242

MessagePosté le: Dim 13 Fév - 08:42 (2011)    Sujet du message: Matthieu Gosztola Répondre en citant

Ehh Danie, je n’ai vu qu’après, mais tu l’avais déjà présenté ce poète .. en octobre .. Rolling Eyes

Revenir en haut
Dame ondine
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2009
Messages: 7 212
Localisation: ROYAUME-UNI

MessagePosté le: Dim 13 Fév - 12:07 (2011)    Sujet du message: Matthieu Gosztola Répondre en citant

c'est vrai Artnouveau[ Very Happy
 
C'est juste qu'à l'époque je pense que je répondais à une remarque de Mel, sur la disposition graphique des poèmes, et je l'avais cité comme une curiosité dans le débat...et, oui, j'avais oublié son nom, preuve qu'il ne m'avait pas trop impressionné. 
 
Danie 

_________________
Life is wonderful


Revenir en haut
spock27
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 14 Mar - 22:01 (2011)    Sujet du message: Poésie d'auteurs Répondre en citant

merci Sophie

c'est gentil de nous présenter un auteur, qui écrit et est publié un peu partout

comme souvent, quand c'est publié et que c'est nouveau : je me pose toujours la question du pourquoi.

qu'est-ce qui se passe dans ces lignes qui font que des lettrés, des directeurs artistiques, des gens habitués des Maisons d'Editions s'extasient. j'ai jamais bien compris.

franchement, si je compare, les lignes présentées et certains textes ici, y a pas photos, comme, paraît-il, on le dit familièrement en France.

pas que toute la poésie qui passe par le circuit commercial ne me parle pas mais j'ai quand même mis ma truffe dans pas mal de ces recueils et c'est grande misère. soit comme ici, je n'y comprends rien, soit c'est hermétique, soit pour moi, ce n'est pas de la poésie, lol

mais je suis ouvert à toutes propositions honnêtes, d'ailleurs j'ai récemment acheté un recueil de textes qui me semblaient franchement pas mal; preuve que je ne suis pas si borné :-)

j'en parlerai un jour, si si !

al.


Revenir en haut
Bernadette CHABERT
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 18 Mar - 17:23 (2011)    Sujet du message: Matthieu Gosztola Répondre en citant

SOPHIEG999, c'est touchant ce que Mathieu Gosztola écrit, notamment : " Chaque matin La veuve emplit deux tasses
Chaque matin Elle vide le contenu d'une tasseDans l'évier"
J'aime bien aussi : "Il y avait toi et rien ne manquait Il y avait même beaucoup plus
Il restait quelque chose Quand tu n'étais pas là "
Merci de nous l'avoir présenté!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:30 (2016)    Sujet du message: Matthieu Gosztola

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> Lézards parcourent le monde -> Poésie d'auteurs Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
World of Warcraft phpBB template "WoWMoonclaw01" created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) (v1.05) - http://www.wowcr.net/templates
© World of Warcraft and Blizzard Entertainment are trademarks or registered trademarks of Blizzard Entertainment, Inc. in the U.S. and/or other countries. wowcr.net is in no way associated Blizzard Entertainment.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com