Les Arts et Poésie Index du Forum Les Arts et Poésie
Vus par les Lézards du rocher poétique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ce garçon qui pleurait

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> Lézards en contexte -> Lézards se poèment
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
isis30
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 12 Fév - 21:42 (2011)    Sujet du message: Ce garçon qui pleurait Répondre en citant

Ce garçon qui pleurait 
  
Je n’ai pas oublié ce garçon qui pleurait, 
Prostré tout près de moi, au bord de ce rivage. 
Je n’ai pas oublié cet air désespéré, 
Et ces perles de pluie coulant sur son visage. 
  
Il voulait de ma vie faire un conte de fée, 
Et garder près de lui sa belle au bois dormant, 
Mais je ne voulais pas d’un amour imparfait, 
Car j’avais rencontré le vrai   prince Charmant. 
  
Ce garçon qui pleurait son amour qui partait, 
Je n’aurais pas voulu qu’il se sente aussi triste, 
Mais pourtant ce jour là, ce beau matin d’été, 
Je ne pensais qu’à moi en parfaite égoïste. 
  
Il était malheureux, sa tête dans ses mains, 
Ses larmes ruisselaient et noyaient son regard. 
Il  espérait en vain de nouveaux lendemains, 
Mais pour nous deux, hélas,  il était bien trop tard. 
  
Ce garçon qui pleurait, je l’ai laissé tout seul, 
Après un bref  baiser teinté de compassion. 
Il est resté prostré, blotti sous un tilleul, 
Et je suis repartie vers ma folle passion. 
  
Puis mon prince Charmant, un jour s’en est allé, 
Et c’est moi qui pleurais, le cœur plein de tristesse, 
Mais l’amoureux transi et enfin consolé, 
N’a pas  eu de pitié pour la pauvre princesse.
 
 
Je n’ai pas oublié ce garçon qui pleurait, 
Prostré tout près de moi, au bord de ce rivage, 
Je n’ai pas oublié cet air désespéré, 
Et ces perles de pluie coulant sur son visage. 

 
Isis30
 
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 12 Fév - 21:42 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
missegrassouillette
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 13 Fév - 00:41 (2011)    Sujet du message: Ce garçon qui pleurait Répondre en citant

ha les histoires d'amour j'adore , méme quand elle font pleurer , elle font vibrer .
j'aime bien ce poéme , il m'à été agréable à lire ( car j'ai pas eu a chercher les mots dans le dico ;-) )
sincére jm bien .
bises de la moselle
grassouillette


Revenir en haut
Marco57
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2009
Messages: 3 763
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 13 Fév - 02:49 (2011)    Sujet du message: Ce garçon qui pleurait Répondre en citant

il y a des histoires et des sentiments dans tes poésies
la longueur est bonne, mais un peut trop rigide selon mes goût personnel dans les pieds et la rime 
Pour une fois que cela rime  Embarassed  
Je trouve que cela fait trop poète simple, sans ajout personnel du soi
_________________
MarKus deux cendres...

Cendres de mon coeur, parfois celle de l'âme
Poète, esprit libre, solitaire et solidaire.


Revenir en haut
Dame ondine
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2009
Messages: 7 216
Localisation: ROYAUME-UNI

MessagePosté le: Dim 13 Fév - 12:45 (2011)    Sujet du message: Ce garçon qui pleurait Répondre en citant

j'ai aimé cette histoire, même si je trouve qu'elle manque peut-être d'imprévu...ce n'est pas vous Isis, c'est moi depuis quelque temps, j'ai l'impression de lire des redites, et sans doute j'en écris aussi, disons que je suis à la recherche de quelquechose qui va me faire sortir des sentiers battus.

Et j'accroche aussi, à nouveau, sur les répétitions lancinantes, en forme de refrain, mais je n'arrive pas à me faire à cette forme.
Ceci dit, je suis sure que des tas d'autres Lézards trouvent cette forme intéressante.Il faut de tout pour faire un monde, is n't it?/

Danie
_________________
Life is wonderful


Revenir en haut
isis30
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 13 Fév - 14:51 (2011)    Sujet du message: Ce garçon qui pleurait Répondre en citant

Merci pour vos commentaires, que je qualifierais "d'aigres doux", mais, comme dit danimaidan, il faut de tout pour faire un monde.

Ecrire quelque chose qui  sort des entiers battus est difficile je pense, et parfois risqué si le sujet ne plaît pas.

Moi j'écris peut-être simplement, mais j'écris surtout mes ressentis, je ne saurais écrire sur un sujet qui ne me touche pas ... c'est comme ça, et pour "ce garçon qui pleurait", j'avais 18 ans tout juste, je n'avais jamais vu un garçon ( 23 ans) pleurer, encore moins pour moi, et ça m'a longtemps marqué, même si j'en ai vu d'autres dans le temps.

Ce poème a été mis en musique ailleurs par un poète auteur-compositeur qui l'a adoré, comme quoi ...et pourtant c'est loin d'être mon préféré parmi tous ceux que j'ai écrits...

Quant aux répétitions, que vous trouvez "lancinantes", elles reviennent souvent dans mes poésies.

C'est un peu ma "marque de fabrique", ma façon à moi de m'exprimer.

Alors comme les répétitions (voulues) reviennent souvent dans mes poésies et que je ne veux pas vous "ennuyer" davantage, eh bien je vais me retirer doucement, sur la pointe des pieds.

Je ne suis pas fâchée, loin de là, mais je ne vois plus l'utilité de ne subir que des critiques ... même si elles aident à avancer.

Ma poésie ne plaît pas ici, ce n'est pas la fin du monde après tout, n'est-ce pas ?

Merci quand même pour votre accueil.

Isis30


Revenir en haut
Dame ondine
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2009
Messages: 7 216
Localisation: ROYAUME-UNI

MessagePosté le: Dim 13 Fév - 17:57 (2011)    Sujet du message: Ce garçon qui pleurait Répondre en citant

je ne suis qu'Une personne sur ce site, je suis la seule qui t a dit que j'avais des sentiments mitigés sur ton poième

Si tu ne peux pas accepter que certaines personnes ne soient pas en fusion avec tes poèmes, problablement tu es sur le mauvais site

Je suggeste, aussi , qu'avant de disparaitre, tu aurais pu faire l'effort de venir nous lire et de nous connaitre

C'est comme cela que nous marchons sur lesLézards, nous espérons que les nouveaux nous lisent avant de nous juger

Ce n'est pas grandchose à demander, si?

Danie 
_________________
Life is wonderful


Revenir en haut
Marco57
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2009
Messages: 3 763
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 13 Fév - 18:25 (2011)    Sujet du message: Ce garçon qui pleurait Répondre en citant

Ci tu avais répondu à ceux qui t'accueillirent dans ta présentation, tu aurais vu que nous étions pas méchant  Embarassed
Un poète ne devrait pas prendre la mouche comme cela...
Ou alors il se mouche et repart de l'avant  Okay
_________________
MarKus deux cendres...

Cendres de mon coeur, parfois celle de l'âme
Poète, esprit libre, solitaire et solidaire.


Revenir en haut
Capricorne
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2009
Messages: 215
Localisation: Angers

MessagePosté le: Lun 14 Fév - 08:48 (2011)    Sujet du message: Ce garçon qui pleurait Répondre en citant

Bonjour Isis, il est très difficile de contenter tout le monde.
Moi j'ai bien aimé ce délicat souvenir que ta plume nous raconte avec talent.
Je crois qu'il ne faut pas te fâcher et persévérer, "la faune"de ce site n'a pas que de mauvais instincts et je suis assuré qu'ils finirons par apprécier ta poésie.
Mes bisous.

Capricorne


Dernière édition par Capricorne le Mar 15 Fév - 07:01 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Melenea
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2009
Messages: 3 884
Localisation: Entre rêve et réalité

MessagePosté le: Lun 14 Fév - 12:32 (2011)    Sujet du message: Ce garçon qui pleurait Répondre en citant

Second texte que je lis de toi... j'avoue ici que j'aime moins...  sans doute parce que l'image ici me semble moins poétique, dans la recherche, dans l'émotion aussi... Tout semble plus convenu, même si c'est un souvenir vécu. Il faut dire que je peux être difficile et que j'aime être surprise par des tournures, des images, de l'audace dans le vocabulaire... C'est un peu comme Danie, à force d'écrire, de lire, nous en demandons toujours plus Smile

Après avoir lu les divers commentaires et ta réaction, il me faut réagir... Les lézards ont été crée non pas pour faire de l'autocongratulation, mais bien pour que chacun, lecteur et auteur puisse donner leur ressenti vrai, la critique dans son sens premier c'est donner un jugement, une appréciation... bonne ou mauvaise, du moment qu'elle est argumentée c'est important.

Un texte ne fait jamais l'unanimité, ou alors quand ça arrive, c'est bingo pour l'auteur... Donc il est appréciable de pouvoir se remettre en question et accepter que les textes que nous offrons en lecture ne soit pas toujours unanimement applaudi... Nous lecteurs, ici sommes souvent aussi auteur, avec chacun son style, son écriture, ses mots et ses émotions...
Il y a des affinités de lecture, des coups de coeur, et des moins bons... L'honnêteté est de le dire en expliquant...

Ensuite c'est à toi de voir ce que tu recherches... si tu n'acceptes pas que parfois l'on puisse ne pas aimer ce que tu écris, en effet, il y a bon nombre de forums qui feront ta joie, dans les "whaou c'est génial" mais qui à la longue seront pour une personne ayant vraiment l'envie d'écrire et d'avancer, lassant... 

Donc à toi de voir, ici c'est échange et partage... viens aussi nous lire et nous commenter  pour apprendre à nous connaitre... Certains auteurs ne sont pas d'abord faciles et il faut les apprivoiser...

_________________
Un jour, une vie...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
isis30
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 15 Fév - 00:40 (2011)    Sujet du message: Ce garçon qui pleurait Répondre en citant

Bonsoir

Ce n'est pas que je n'accepte pas les critiques et d'ailleurs je viens justement de quitter un forum de poésie, "le meilleur site du net" (soit-disant), parce que, justement, il n'y avait que des louanges, même pour des poèmes complètement ineptes.

Ce que je veux dire, c'est que ma poésie comporte souvent la répétition du premier vers, ce  qui, apparemment, semble pose problème.

Et, bien sûr, à chaque fois que je vais présenter un écrit, même mieux que celui là, je vais forcément en avoir le reproche...

Alors à qui bon ???

Je ne cherche pas que des louange, je sais que je ne suis pas Baudelaire, et encore moins mon père, dont deux des ouvrages ont été couronnés  par l'Académie Française et dont j'ai mis le dernier vers d'un de ses poèmes "il faut aimer la vie", en signature...

Je doute constamment de moi et ne suis jamais ...vraiment jamais satisfaite de ce que j'écris ...

En fait, je doute tout le temps...

Et puis je suis incapable d'écrire sur un sujet imposé, sur une image, sur une photo, si elles ne me touchent pas ... je ne sais pas travailler sur commande et ne fonctionne que par mes ressentis.

Alors mes sujets de prédilection sont l'amour et  la famille, deux moteurs indispensables à mon équilibre et qui m'aident à avancer, et puis la vie, la mort et, bien sûr, le temps qui passe ... rien d'original, rien que des thèmes abordé  par d'autres poètes...

Et il y a aussi le fait qu'il m'est un peu difficile de critiquer, même si je sais que ça peut servir à avancer ou à s'améliorer.

Ou alors, disons que je pourrais le faire, mais envers des personnes que je connais très bien, ne serait-ce que virtuellement ... je ne peux pas par exemple le faire ici où je en connais personne ...ou presque.

Je vais donc essayer de m'améliorer pour "m'intégrer" parmi vous ... et puis je verrai.

Demain sera un autre jour ...

Isis30

Par contre, si vous permettez, vous devriez essayer de mettre d'autres smiles un peu plus "sympas", car, pour qui aime l'originalité,  et à priori c'est ce que vous aimez, vos petits personnages jaunes  ne sont pas terribles ... Rolling Eyes


Revenir en haut
Marco57
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2009
Messages: 3 763
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 15 Fév - 01:20 (2011)    Sujet du message: Ce garçon qui pleurait Répondre en citant

Dans les smiles on ne recherche pas toujours la variété, mais le ressentir ^^
ci tu regarde bien les Coms, tu verras que ce n'est pas la répétition qui pause problème
du moins pour beaucoup d'entre nous, qui nous en servons et en abusons volontiers
Je parle ici, de ce renouvellement, de cette création, chère à nos amis Lézards


Cette force pensée qui nous pousse à nous dépasser à chaque poésie
Même ci pour cela nous devons enfreindre les lois de la dite poésie contractuelle de celle que suive les auto-route
Combien de fois avons nous fais un texte travailler et re-travailler...
En le croyant très bon


Alors qu'il a été mal compris ou carrément trouvé moyen par la critique 
Et - un simple texte chantant qui nous trotte par la tête, sans aucune modification, en jet direct et continue, est accepté avec entousiasme
Autre chose, aussi, que nous avons de très precieux ici.
C'est le plaisir que notre poème soit choisi pour être chanter par notre ami JM (troubadour de nos coeur)


Ici, nous avons appris à montrer nos émotions vrais, à ressortir ce que nous avons de plus profond en nous...
Nous avons abattus les barrières qui nous retenaient, celle qui nous empêchaient d'oser.
_________________
MarKus deux cendres...

Cendres de mon coeur, parfois celle de l'âme
Poète, esprit libre, solitaire et solidaire.


Revenir en haut
Melenea
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2009
Messages: 3 884
Localisation: Entre rêve et réalité

MessagePosté le: Mar 15 Fév - 07:45 (2011)    Sujet du message: Ce garçon qui pleurait Répondre en citant

Isis, le doute est en chacun de nous et ne crois pas que nous pensons être meilleur que quiconcque... la "critique" ici est avant tout un ressenti personnel que l'on livre à la lecture... moi même il y a des jours où rien ne me plait... donc en général je remets mes lectures à des humeurs un peu plus enthousiastes...  Ensuite nous avons nos moments, nos coups de coeur... il me semble avoir aimé la répétition dans Corneille... dont le texte me reste encore dans la mémoire pour les images qu'il contenait...

Ensuite ne dis pas jamaispas  sous la contrainte... moi même il y a peu, j'aurai dit la même chose, parfois il suffit d'essayer... si tu regardes le chemin que j'ai parcouru en moins de 5 ans dans l'écriture, mon style musical reste mais par contre c'est le jour et la nuit dans les tentatives, les images, les choix du vocabulaires... mais je suis mon chemin... j'ai testé les contraintes de mots imposés, de thème, les challenges... et je me suis surprise moi même et pas mal des lézards tout autant... et pourtant j'écris encore dans le coup de coeur aussi... sur une émotion vive... Il n'y a pas de barrière aux mots, et je suis heureuse que tu continues le chemin avec nous...n ous pourrons ainsi partager nos doutes et nos espoirs.... sourire...


_________________
Un jour, une vie...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
isis30
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 15 Fév - 09:55 (2011)    Sujet du message: Ce garçon qui pleurait Répondre en citant

Merci à vous ...oui, je vais continuer l'aventure.

J''aime ressentir de l'émotion à la lecture d'un poème et c'est pourquoi, perso, je ne suis pas toujours séduite par les célèbres envolées lyriques, qui, je n'en doute pas, doivent représenter beaucoup de recherche, mais qui me laissent souvent sur ma faim car je n'ai rien ressenti à leur lecture.

Aujourd'hui je vais vous proposer un poème qui me tient à cœur car je l'ai un peu écrit en hommage à mon père disparu il y a peu.

Il n'y a peut-être pas d'originalité, mais celui-là j'y tiens.

Mais bon, je suis fin prête à en accepter les critiques ... car, après-tout "c'est le jeu ma pauvre Lucette" Razz Razz

Bonne journée à tous

Isis30


Revenir en haut
spock27
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 22 Fév - 14:59 (2011)    Sujet du message: Ce garçon qui pleurait Répondre en citant

"Et ces perles de pluie"

"cette partie de vers" m'a fait penser tout de suite à un collier de perles,

ces larmes qui ont la transparence de leur tristesse :-)

al.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:09 (2016)    Sujet du message: Ce garçon qui pleurait

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> Lézards en contexte -> Lézards se poèment Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
World of Warcraft phpBB template "WoWMoonclaw01" created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) (v1.05) - http://www.wowcr.net/templates
© World of Warcraft and Blizzard Entertainment are trademarks or registered trademarks of Blizzard Entertainment, Inc. in the U.S. and/or other countries. wowcr.net is in no way associated Blizzard Entertainment.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com