Les Arts et Poésie Index du Forum Les Arts et Poésie
Vus par les Lézards du rocher poétique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Cette force invisible

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> Lézards en contexte -> Lézards se poèment
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
louis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 16 Mar - 07:12 (2011)    Sujet du message: Cette force invisible Répondre en citant

Cette force invisible



Elle peut user les chaînes des vieilles servitudes
Semer de l'espérance dans le sillon de l'âge
Relancer les flonflons au bal des solitudes
Et repousser l'instant où se tourne la page

Elle naît dans le mystère du langage des coeurs
Que l'on soit prince ou gueux plaignons qui la trahit
Car elle peut soulager de bien des pesanteurs
Une âme fatiguée dans un décor d'oubli

Mais elle est susceptible et peut se froisser vite
Comme un pinson à qui l'on oublie de parler
Elle vous boudera ; gardez-vous sybarites
La croyant installée de trop la négliger

Serait-elle un présent des anges qui nous suivent
Une manne du ciel par le hasard semée
Un passage à gué jeté entre deux rives
Pour qu'un beau jour on trouve la part qui nous manquait ?

Ce petit supplément à nos destins promis ?
Là... cette magicienne qui scelle deux moitiés
Sans que moindre serment n'ait besoin d'être écrit
Cette force invisible, hé bien... c'est l'Amitié



louis
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 16 Mar - 07:12 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Melenea
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2009
Messages: 3 884
Localisation: Entre rêve et réalité

MessagePosté le: Mer 16 Mar - 07:44 (2011)    Sujet du message: Cette force invisible Répondre en citant

Dans ma première lecture je me suis demandée quelle était cette force... je voyais l'envie de vivre, cette magie de sans cesse nous trouver de nouveaux but, l'énergie de l'émerveillement. Je me suis dit qu'il y avait du vocabulaire, qu'il manquait des virgules... et je me suis souvenue d'ailleurs qu'à mes tous débuts d'écriture réguliers... j'évitais également la ponctuation car j'avais du mal à la placer... Mon excuse à l'époque était... le lecteur aura ainsi la liberté de placer sa lecture et son souffle... et l'on m'a rétorqué que c'était pour camoufler justement mes lacunes en la matière... Je n'ai toujours pas tout compris au niveau de la ponctuation, mais j'essaie maintenant pour donner au lecteur ma vision de mon texte... en tout cas je tente... sourire. Toi tu sembles être fâché avec les virgules surtout....

Puis seconde lecture... avec la clé de l'énigme... le texte prend une toute autre dimension... Il n'y a pas que l'amitié, mais l'amour aussi que l'on lit entre les lignes, ce besoin de l'autre, cette communication... tout est dit, avec conviction. Il y a de la fluidité aussi dans ce texte... Et je vois plus que des rimes, mais de la recherche dans l'image, le sens, et l'émotion... dont nous parlions tantôt... Je vois un déroulement jusqu'à la conclusion, qui tient le lecteur comme une devinette dont on veut la solution...

Je découvre, je lis, et j'espère bien avoir d'autres textes à lire pour faire mieux connaissance... Et apprendre à connaitre un peu ton univers des mots.

_________________
Un jour, une vie...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Capricorne
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2009
Messages: 215
Localisation: Angers

MessagePosté le: Mer 16 Mar - 09:54 (2011)    Sujet du message: Cette force invisible Répondre en citant

Bonjour Louis, j'ai beaucoup aimé ce poème à la gloire de l'amitié.
Bien écrit en réservant la clarté à la chute.
Merci pour cet instant de plaisir poétique.
Mon amitié.

capricorne


Revenir en haut
Marco57
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2009
Messages: 3 763
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 16 Mar - 11:30 (2011)    Sujet du message: Cette force invisible Répondre en citant

Je me suis régalé et me suis un peut retrouver, à la foi, dans ses vers et cette certitude
J'ai aimé la longueur des quatrains et les quatrains eux même...
La rime et le rythme, ainsi que le verbe des mots
Je trouve que quant il y a fluidité comme c'est le cas ici,
Pas la peine de mettre le poing sur les virgule...
à moins, comme le disait notre chère Mel
De vouloir expressément exprimer sa pensée

_________________
MarKus deux cendres...

Cendres de mon coeur, parfois celle de l'âme
Poète, esprit libre, solitaire et solidaire.


Revenir en haut
spock27
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 16 Mar - 12:43 (2011)    Sujet du message: Cette force invisible Répondre en citant

Marco doit être aux anges, voilà un long poème, lol

soit. très beau texte ma foi. très classique, écriture bien maîtrisée; nous avons visiblement sous les yeux le texte d'une bonne plume et c'est tout plaisir

la chute est bien amenée par ce vers que j'apprécie beaucoup

"Sans que moindre serment n'ait besoin d'être écrit"

plus technique. je lis que tu te "permets" quelques mots de liaison : "comme", "car", etc. et ceux-ci passent très bien. je m'étais un peu censuré à ce niveau-là donc je vais revoir un peu ma position. je me rends compte, exemple à l'appui, que l'on peut utiliser les mots que l'on veut, tout dépend de "l'ensemble" !

al.


Dernière édition par spock27 le Jeu 31 Mar - 08:36 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
louis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 16 Mar - 14:39 (2011)    Sujet du message: Cette force invisible Répondre en citant

Melenea a écrit:
Dans ma première lecture je me suis demandée quelle était cette force... je voyais l'envie de vivre, cette magie de sans cesse nous trouver de nouveaux but, l'énergie de l'émerveillement. Je me suis dit qu'il y avait du vocabulaire, qu'il manquait des virgules... et je me suis souvenue d'ailleurs qu'à mes tous débuts d'écriture réguliers... j'évitais également la ponctuation car j'avais du mal à la placer... Mon excuse à l'époque était... le lecteur aura ainsi la liberté de placer sa lecture et son souffle... et l'on m'a rétorqué que c'était pour camoufler justement mes lacunes en la matière... Je n'ai toujours pas tout compris au niveau de la ponctuation, mais j'essaie maintenant pour donner au lecteur ma vision de mon texte... en tout cas je tente... sourire. Toi tu sembles être fâché avec les virgules surtout....
Puis seconde lecture... avec la clé de l'énigme... le texte prend une toute autre dimension... Il n'y a pas que l'amitié, mais l'amour aussi que l'on lit entre les lignes, ce besoin de l'autre, cette communication... tout est dit, avec conviction. Il y a de la fluidité aussi dans ce texte... Et je vois plus que des rimes, mais de la recherche dans l'image, le sens, et l'émotion... dont nous parlions tantôt... Je vois un déroulement jusqu'à la conclusion, qui tient le lecteur comme une devinette dont on veut la solution...

Je découvre, je lis, et j'espère bien avoir d'autres textes à lire pour faire mieux connaissance... Et apprendre à connaitre un peu ton univers des mots.


j'ai l'impression que ma réponse s'est perdue. Elle a disparu sans que je "clique" sur envoi. Je te remerciais et t'assurais que désormais j'allais veiller à la ponctuation.
Louis


Revenir en haut
louis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 16 Mar - 14:46 (2011)    Sujet du message: Cette force invisible Répondre en citant

Capricorne a écrit:
Bonjour Louis, j'ai beaucoup aimé ce poème à la gloire de l'amitié. Bien écrit en réservant la clarté à la chute.
Merci pour cet instant de plaisir poétique.
Mon amitié.

capricorne




merci à toi. Mab m'a parlé, peut-être pour m'inciter à m'inscrire, qu'il y avait un capricorne qui avait un peu ma façon de tourner les vers. je réalise qu'elle devait parler de toi. Je ne maîtrise pas toutes les subtilités du site et du traitement de texte mais j'ai vu quelque chose de toi et bien sûr après avoir répondu aux messages suscités par ce premier "post" j'irai te lire.
Louis

  


Revenir en haut
louis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 16 Mar - 14:53 (2011)    Sujet du message: Cette force invisible Répondre en citant

Marco57 a écrit:
Je me suis régalé et me suis un peut retrouver, à la foi, dans ses vers et cette certitude J'ai aimé la longueur des quatrains et les quatrains eux même...
La rime et le rythme, ainsi que le verbe des mots
Je trouve que quant il y a fluidité comme c'est le cas ici,
Pas la peine de mettre le poing sur les virgule...
à moins, comme le disait notre chère Mel
De vouloir expressément exprimer sa pensée




ha ! c'est donc ça... Pour la ponctuation il y aurait donc deux écoles, les "pour" et les "contre"
Mais entre nous, même si j'entends bien ta réponse plutôt flatteuse, le poète n'abuserait-il pas un peu du désir d'ajouter un brin de mystère à ses vers ?

Louis

  


Revenir en haut
louis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 16 Mar - 15:02 (2011)    Sujet du message: Cette force invisible Répondre en citant

spock27 a écrit:
Marco doit être aux anges, voilà un long poème, lol
soit. très beau texte ma foi. très classique, écriture bien maîtrisée; nous avons visiblement sous les yeux le texte d'une bonne plume et c'est tout plaisir

la chute est bien amené par ce vers que j'apprécie beaucoup

"Sans que moindre serment n'ait besoin d'être écrit"

plus technique. je lis que tu te "permets" quelques mots de liaison : "comme", "car", etc. et ceux-ci passent très bien. je m'étais un peu censuré à ce niveau-là donc je vais revoir un peu ma position. je me rends compte, exemple à l'appui, que l'on peut utiliser les mots que l'on veut, tout dépend de "l'ensemble" !

al.




Cher pock27, merci pour ton analyse. Je vais t'avouer que ces mots de liaison comme tu dis, du genre car, comme... je les perçois comme un faille dans ma façon de m'exprimer. Les grands les évitent je crois... Mais comme je me plairai à la rappeler souvent, même si certaines compositions peuvent produire leur petit effet, je ne suis qu'un rimailleur. Sans le savoir et avec tact tu viens de le rappeler à ceux qui par hasard liraient ta réponse.
Louis

 


Revenir en haut
louis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 16 Mar - 15:09 (2011)    Sujet du message: Cette force invisible Répondre en citant

Marco57 a écrit:
Je me suis régalé et me suis un peut retrouver, à la foi, dans ses vers et cette certitude J'ai aimé la longueur des quatrains et les quatrains eux même...
La rime et le rythme, ainsi que le verbe des mots
Je trouve que quant il y a fluidité comme c'est le cas ici,
Pas la peine de mettre le poing sur les virgule...
à moins, comme le disait notre chère Mel
De vouloir expressément exprimer sa pensée




ça y est j'ai trouvé ! C'est une chatte. Non ?
Louis


Revenir en haut
Marco57
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2009
Messages: 3 763
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 16 Mar - 18:24 (2011)    Sujet du message: Cette force invisible Répondre en citant

???
no comprindo ^^
Mais Larat est une rate
Va voir à la Taverne des lézards

_________________
MarKus deux cendres...

Cendres de mon coeur, parfois celle de l'âme
Poète, esprit libre, solitaire et solidaire.


Revenir en haut
Artnow
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2010
Messages: 242

MessagePosté le: Mer 16 Mar - 21:49 (2011)    Sujet du message: Cette force invisible Répondre en citant

Bonjour Louis et bienvenue, avec ce poème bien réussi, pensé et amené. L'écriture est juste aussi et de qualité évidente. Je m'étale pas + sur le positif.

Je me suis arrêté vers la fin (passage qui m'est apparu moins fluide, moins en raccord), au niveau du double questionnement à cheval sur 2 strophes :


" Pour qu'un beau jour on trouve la part qui nous manquait ?

Ce petit supplément à nos destins promis ?"



La forme m'a gêné et j'y ai perdu le suivi de lecture. Ou peut être le questionnement de la 2eme m'a semblé bizarre. Je n'arrive pas à cette heure vraiment déterminer mais y a un truc qui me et m'a chiffonné à ce niveau.

Et l'emploi de " hé bien "

comme l'écriture est soignée, j'ai trouvé que ca faisait "" un peu tâche "" (j'ai mis double guillemets)


Revenir en haut
nine
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2009
Messages: 4 128
Localisation: Isère

MessagePosté le: Jeu 17 Mar - 07:07 (2011)    Sujet du message: Cette force invisible Répondre en citant

Pour ma part, ce poème m'a beaucoup plu. Et ici le peu de ponctuation ne m'a pas gênée pour la compréhension. Ce qui n'est pas toujours le cas, j'en conviens.

j'ai beaucoup apprécié le fait de découvrir, petit à petit, (avant la fin, quand même) qu'il s'agissait d'amitié.

Tout cela est dit de façon bien élégante, avec des tournures classiques, où se glisse une pensée tout de même assez moderne.

Des vers à méditer...

Nine


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
jmd
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2009
Messages: 940

MessagePosté le: Jeu 17 Mar - 12:39 (2011)    Sujet du message: Cette force invisible Répondre en citant

Une bien agréable écriture sur ce thème profondément humain !

Merci Louis !

JM


Revenir en haut
Dame ondine
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 27 Juil 2009
Messages: 7 212
Localisation: ROYAUME-UNI

MessagePosté le: Mer 30 Mar - 23:32 (2011)    Sujet du message: Cette force invisible Répondre en citant

Phew, je vais-t-y y arriver[ oh, plein de y pour quelquesrimes!] à, enfin rattrapper mon retard. 
 
J'ai aimé votre poème. Louis, et , pourtant je ne suis pas une fanatique du style"classique"- ma bête noire, c'est  La Fontaine- 
 
Je l'ai aimé, parce qu'il a une progression,un but, une histoire, et , si, quelquefois, j'ai un peu butté sur certaines expressions, je l'ai lu d'une traite, et cela , pour moi, est le signe que le but est atteint. 
 
je voudrais vous demander si je peux vous emprunter une perle pour le collier que je confectionne pour les lézards, et ce serait: 
 
"Comme un pinson à qui l'on oublie de parler" 
 
c'est comme l'eau qui coule et cela fait plaisir 
 
Au plaisir de vous lire à nouveau 
 
Danie 
 
PS: sur ce rocher, nous sommes des lézards et prenons notre temps, donc, un conseil, du plus vieux des reptiles ici présent: 
ne désespérez jamais , vous serez lu, et commenté, mais cela pourrait prendre du temps! 

_________________
Life is wonderful


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:22 (2016)    Sujet du message: Cette force invisible

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> Lézards en contexte -> Lézards se poèment Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
World of Warcraft phpBB template "WoWMoonclaw01" created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) (v1.05) - http://www.wowcr.net/templates
© World of Warcraft and Blizzard Entertainment are trademarks or registered trademarks of Blizzard Entertainment, Inc. in the U.S. and/or other countries. wowcr.net is in no way associated Blizzard Entertainment.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com