Les Arts et Poésie Index du Forum Les Arts et Poésie
Vus par les Lézards du rocher poétique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Vendredi 18 mars 2011

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> L'éphéméride des Lézards -> Ephéméride et Almanach du jour
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Melenea
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2009
Messages: 3 884
Localisation: Entre rêve et réalité

MessagePosté le: Ven 18 Mar - 08:07 (2011)    Sujet du message: Vendredi 18 mars 2011 Répondre en citant

Nous sommes le Vendredi 18 mars 2011


Nous fêtons aujourd'hui les Cyrille : Masculin de Cyrielle. Variante de Cyrille, féminin de Cyril, Cyrielle en partage bien sûr l'étymologie, kurios, signifiant, en grec, le seigneur.
C'est un prénom neuf, apparu en France vers 1940. Il connaît, depuis 1980, un certain succès. Cyrielle partage sa fête avec Cyril.



Histoire : Cyril est l'un des prénoms les plus répandus, depuis dix siècles, dans les pays d'Europe de tradition orthodoxe.


Sa popularité dans les pays slaves tient à l'immense notoriété de saint Cyrille (827-869) qui, avec son frère, Méthode, fit de la langue slave, jusqu'alors uniquement parlée, une langue écrite. Missionnaire en Moravie, Cyrille résolut de traduire la Bible dans la seule langue que comprenait le public auquel il s'adressait. Méthode et lui inventèrent alors un alphabet de trente-huit lettres qui leur permit de commencer leur entreprise par la traduction de l'Évangile de saint Jean. Pendant six ans ils parcoururent la Moravie en prêchant et en célébrant les offices en langue slave. Cet abandon du latin liturgique leur valut un grand succès et... beaucoup d'ennemis qui les obligèrent à se rendre à Rome pour demander l'arbitrage du pape. C'est là que Cyrille mourut, après que le pape eut reconnu la validité du slave liturgique. L'alphabet cyrillique est toujours utilisé dans l'ensemble des pays slaves, même si, au cours de l'histoire, un certain nombre de modifications lui ont été apportées.


Cyril n'a commencé sa carrière dans les pays de tradition catholique ou protestante qu'à la fin du XIXe siècle. Il a rencontré une grande faveur un peu partout. En France il a connu une période de succès entre 1970 et 1980 et, s'il se fait, aujourd'hui, un peu plus discret, il demeure fréquent.


Les saints Cyrille et Méthode ont été proclamés saints patrons de l'Europe par Jean-Paul II en 1980.


Caractère : Il aime parler, chanter, rire et s'amuser. Appréciant d'être remarqué, il n'est pas insensible au public, à la société et a horreur de la solitude. Adepte des jeux, qu'ils soient d'esprit, d'amour ou purement divertissants, il recherchera avant tout la facilité. Rapide, souple, alerte, il peut manier très bien les ciseaux, le crayon, les outils et être un excellent manuel tout en appréciant aussi la danse par exemple... Sentimentalement, ce n'est pas la fidélité qui le caractérise mais le savoir-faire et il ne laissera pas les femmes indifférentes ! Sensuel, sensitif, il est épicurien et peut se révéler un séducteur ayant toujours réponse à tout.


Nous fêtons également


Dicton météo du jour : «Quand mars se déguise en été, avril prend ses habits fourrés»


Une citation du jour : «Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants, mais peu d'entre elles s'en souviennent. » Antoine de Saint-Exupéry


@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ 

Aujourd'hui c'est votre anniversaire :


Vous serez aujourd'hui atteint(e) par un mal très répandu : la flemmardise aiguë. Vous aurez envie d’entreprendre un milliard de choses, mais vous manquerez considérablement de volonté. La seule chose qui réussira à vous motiver, ce sera la perspective d’un apéritif dînatoire entre ami(e)s ou celle d’un repas chaleureux en famille. Vous aurez assez d'énergie pour soulever votre fourchette et lever votre verre : c'est mieux que rien...

 
 
@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ 

C'était généralement le 28e jour du mois de ventôse dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la capillaire.


La capillaire de Montpellier, ou Capillaire cheveux de Vénus (Adiantum capillus-veneris), est une fougère pérenne de la famille des Pteridaceae.


 
Adiantum capillus-veneris 


@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ 

Célébration :



18 mars : Journée nationale du sommeil



La Journée Nationale du Sommeil permet, chaque année, d'attirer l'attention du grand public sur une occupation qui occupe quasiment un tiers de notre vie...

A cette occasion, des centres du sommeil, répartis sur la France entière, ouvrent leurs portes, avec la participation d'associations de malades et d'éducation pour la santé, pour accueillir, informer et sensibiliser le public sur
les troubles du sommeil.

Peu informés, beaucoup de ceux qui sont atteints de troubles du sommeil les considèrent comme une fatalité, une situation à laquelle il faut s'habituer. Plus de la moitié des personnes concernées n'ont jamais parlé de ce problème à un professionnel de santé. Cette journée est l'occasion d'informer le public : le médecin traitant reste le premier interlocuteur, pour le sommeil comme pour le reste de la santé.

A cette occasion,
l'Institut du Sommeil et de la Vigilance édite un Livre Blanc "Sommeil : un enjeu de santé publique", ouvrage collectif destiné aux pouvoirs publics et aux principaux acteurs économiques concernés par le sommeil, et un passeport pour le sommeil , nouvel outil pour optimiser sa propre "stratégie du mieux-dormir", destiné au grand public.


Un peu de poésie, c'est possible...

A Souffler plus tôt il aspire

Sur sa couche il se tourne,
Se retourne,
Et le sommeil se détourne.
C’est le sommeil du posté.

Les yeux gonflés et rougis
N’auront froissé les draps qu’une poignée d’heures,
Lorgnant cent fois de peur qu’ils ne s’oublient
Les aiguilles du réveil de son sommeil… réparateur ?

Sur sa couche il se tourne,
Se retourne,
Et le sommeil se détourne.
C’est le sommeil du posté.

Un café en vitesse descendu,
Le voilà parti assurer la relève.
Son collègue l’attend, ses yeux n’en peuvent plus,
Ils vont se fermer avant que le jour ne se lève.
En fin de nuit, une ravigotante douche,
Et voilà que son sommeil s’enfuit.
Quand le jour se lève, le verrier enfin se couche,
Saoulé de chaleur et de bruit.

Sur sa couche il se tourne,
Se retourne,
Et le sommeil se détourne.
C’est le sommeil du posté.

De sommeils en méridiennes
Entrecoupées par les criardes voix des loupiots,
Ou par ces diables de piafs qui de leurs rengaines
Au jour nouveau en train de poindre, saluent très tôt,
Quand ce n’est l’astre souverain qui darde
De ses rayons à travers les volets,
Ou le marchand ambulant
Qui longuement s’attarde
Sur son klaxon stridulent.

C’est le sommeil du posté.
Sur sa couche il se tourne,
Se retourne,
Et le sommeil se détourne.

Et des matins, des après-midi,
Et d’innombrables nuits,
Du défilé des jours au défilé des ans,
A cette usure du temps.
Il œuvre dans le "cagnard",
C’est le dur métier de verrier.
Bleu azur, le bleu de son "costard"
Avant que ne le maculent huile et suée.

Dieu quelles sont harassantes ces putains de journées,
Dans la chaleur écrasante des étouffants étés,
Où tu ne sais plus si tu as bu ou si tu as soif,
Les jambes en coton et le corps à moitié paf.
Avec son jargon, le verrier dit qu’il a « plongé »,
Qu’il repart en "planche", qu’il a pris une "brumée".
Et d’un revers de manche il éponge,
Sur son front rougi et ruisselant,
Les perles du labeur.

Souvent revient à lui le même songe
Dans l’air irrespirable devenu brûlant :
"S’il obtenait le droit à la retraite avant l’heure" ?
A souffler plus tôt le verrier aspire,
Il est grand temps enfin… Qu’il respire.
Après trente printemps postés,
Le verrier a « fait son temps ».
Son corps est las, usé,
Et n’a plus hélas ses jambes de vingt ans.

Il n’a au grand jamais "fait néant"
Tant s’en faut il a donné tellement
Avec ses bras et ses entrailles.
Devant la porte de l’usine,
Le « petit jeune » fait triste mine,
Il se morfond et souhaiterait bien du travail…
 

Juin 2000, Jean-Marc Delfau Albi
Source : site Web
www.svs81.org








 
 
@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ 

Intermède poétique :







 
 
@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ 

Art et culture :


1662 - le 18 mars
Transport en commun
Sur une proposition du philosophe Blaise Pascal, la première forme de transport en commun urbain apparaît dans le Paris de Louis XIV. Des carrosses à cinq sous la place sont mis en circulation. Blaise Pascal en est d'ailleurs un des actionnaires.



1949 - le 18 mars
Naissance de l'OTAN
Le texte établissant l'Organisation du traité de l'Atlantique nord - l'OTAN - est publié. Il sera signé le 4 avril de la même année. L'OTAN est une organisation politico-militaire créée à la suite de négociations entre les signataires du traité de Bruxelles (France, pays du Benelux et Royaume-Uni), les Etats-Unis et la Canada ainsi que cinq autres pays d'Europe occidentale invités à participer (Danemark, Italie, Islande, Norvège, Portugal), pour organiser l'Europe face à l'Union soviétique après la Seconde Guerre mondiale.






 
 
@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ 


Quelques Naissances du jour parmi d'autres :


1842 : Stéphane Mallarmé, poète français († 9 septembre 1898).


 


La chevelure vol...
 
La chevelure vol d'une flamme à l'extrême
Occident de désirs pour la tout éployer
Se pose (je dirais mourir un diadème)
Vers le front couronné son ancien foyer

Mais sans or soupirer que cette vive nue
L'ignition du feu toujours intérieur
Originellement la seule continue
Dans le joyau de l'oeil véridique ou rieur

Une nudité de héros tendre diffame
Celle qui ne mouvant astre ni feux au doigt
Rien qu'à simplifier avec gloire la femme
Accomplit par son chef fulgurante l'exploit

De semer de rubis le doute qu'elle écorche
Ainsi qu'une joyeuse et tutélaire torche
 



1908 : Loulou Gasté, compositeur français († 8 janvier 1995).


Loulou Gasté



1941 : Wilson Pickett, chanteur († 19 janvier 2006).





1957 : Bechara El-Khoury, compositeur et poète franco-libanais.





Le poète
L'école romantique libanaise est une des plus jeunes du Proche-Orient. Indépendamment de la littérature orale, qui se manifestait au XVIème et au XVIIème siècles en haute montagne et qui s’exprimait dans les couplets, les karradés et les chants populaires, et sous d'autres formes, son contenu était la tradition et le folklore. Ce n’est que dans le premier quart du XIVème siècles que l'on assiste aux débuts de l'évolution poétique libanaise. C'est précisément entre 1880 et 1939 que la poésie typiquement libanaise commence à se développer sous une forme officielle. On proposait une poésie au ton patriotique ou lyrique, qui exaltait le paysage et la nature du Liban, une poésie imprégné de mélancolie et des souvenirs de la terre natale et qui s'attachait à définir la psychologie libanaise durant et après l'occupation ottomane et la Première Guerre mondiale.
Cette fièvre créatrice, cette explosion lyrique ou patriotique atteignirent leur point culminant avec "Al Akhtal Al Saghir", Said Akl, Salah Labaki, Elia Abou Madi, Elias Abou Chabki et d'autres. Il est certain que le souffle romantique occidental avec chateaubriand, Musset, Vigny et Lamartine a eu une influence marquante sur nos poètes et hommes de lettres.
C'est ainsi que Béchara El Khoury fit appel dans ses poèmes au thème patriotique qui eut à l'époque un grand succès. Il porta, en outre, sa poésie aux plus hautes cimes et parlant de l'amour du Liban, de la liberté et de la justice.
Les poèmes de Béchara El Khoury sont vibrants, imagés, énergiques, et la note la plus saillante est le souffle romantique par le fond. Sa poésie est également sensuelle et elle présente beaucoup de couleur, de variétés et parfois une vaste fantaisie.
D'après Abdel Latif Charara et Salah Labaki, c'et avec lui que le lyrisme et le patriotisme atteignent leur expression la plus haute. "Al Akhtal" a souvent cherché à cerner l'identité de son "Petit Liban" contre l'influence ottomane et les intrigues de la Sublime Porte.
Voici quelques strophes tirées de son diwan portant sur l'amour et la sentimentalité:
"A Hind...
Je te donne un amour qu'aucun amour n'imite
Des jardins pleins de vent et des oiseaux des bois
Et tout l'azur qui luit dans mon coeur sans limite,
Mais resserré sur toi
Et puis te voir enfin venir entre les palmes
Innocente, assurée, sans crainte, les yeux calmes
Alors saisir tes mains, comme la brusque chèvres
Mord la fleur de cerisier et les yeux clos
Avoir pour la première fois
Bu l'humble tiédeur qui dort entre tes lèvres.
 
Ou bien encore:
"... Mon épaule meurtrie et ta tête pesante
Ce sont tes lèvres sur tes dents
Qui rendent mon destin hagard
... La vive et secrète aisance
Des belles veines de tes mains".
 
Apres de tels excès, le désir est bien éteint et l'on sent cette déchirure profonde de l'être humain.
"Plaisir, terme des choses
Accostage de l'être avec l'éternité
Plénitude, désert, ravage, immense pause
Pourtant après ce long plaisir
Tout nous parait paresse et loisir".
 



1959 :
  • Luc Besson, réalisateur français.
  • Irene Cara, actrice, chanteuse et danseuse/chorégraphe américaine.



Irene Cara







@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ 

_________________
Un jour, une vie...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 18 Mar - 08:07 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Dame ondine
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 27 Juil 2009
Messages: 7 212
Localisation: ROYAUME-UNI

MessagePosté le: Ven 18 Mar - 18:25 (2011)    Sujet du message: Vendredi 18 mars 2011 Répondre en citant

 
 
tout ça n'empêche pas nicolas, qu'la commune n'est pas morte! 
 
1871 
 
est-ce que le mot "Mur des Fédérés" a encore un écho dans les têtes de nos chérubins? 
 
Y'avait plein d'autres trucs intéressants aujourd'hui, mais je cours encore apés la pendule 
 
à demain 
 
Danie 

_________________
Life is wonderful


Revenir en haut
spock27
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 18 Mar - 21:59 (2011)    Sujet du message: Vendredi 18 mars 2011 Répondre en citant

Si on fête les "cyrille", je pense tout de suite à Cyril Collard et son film en feux d'artifice un bien mortifère "les nuits des fauves" [qui a bien mal vieilli mais c'était l'époque; une vie folle malgré ou à cause du sida)




qu'il est bien triste ton Gérard. Non seulement on est vieux mais on se refuses les charmes d'une jeunesse; quel gâchis :-)

il est franchement tristounet; là, un autre de ses écrits lu par Cuny !



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:19 (2016)    Sujet du message: Vendredi 18 mars 2011

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> L'éphéméride des Lézards -> Ephéméride et Almanach du jour Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
World of Warcraft phpBB template "WoWMoonclaw01" created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) (v1.05) - http://www.wowcr.net/templates
© World of Warcraft and Blizzard Entertainment are trademarks or registered trademarks of Blizzard Entertainment, Inc. in the U.S. and/or other countries. wowcr.net is in no way associated Blizzard Entertainment.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com