Les Arts et Poésie Index du Forum Les Arts et Poésie
Vus par les Lézards du rocher poétique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ephéméride du 20 avril 2011

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> L'éphéméride des Lézards -> Ephéméride et Almanach du jour
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
spock27
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 20 Avr - 09:27 (2011)    Sujet du message: Ephéméride du 20 avril 2011 Répondre en citant

On "commémore" les 25 ans de Tchernobyl

partie 2 (3 parties car c'est long)


Analyse de la situation au jour le jour
26 avril 1986

Dans le cadre d’un creux en altitude descendant jusqu’en Espagne et se déplaçant lentement vers l’est, une petite dépression en surface, centrée sur l’ouest de la France, se dirige droit vers nos régions. La partie occluse de la perturbation, associée à cette dépression, traverse nos régions tandis que le secteur chaud de la partie non occluse passe au sud et se contente d’influencer très temporairement la partie méridionale de notre pays, où les éclaircies sont un peu plus larges qu’ailleurs et où la température monte jusqu’à 18-19°C. Ailleurs, les maxima ne dépassent généralement pas les 15°C, et restent même coincés autour des 10°C sur l’extrême ouest du pays.

Au centre, le temps est d’abord très brumeux avec brouillards matinaux se transformant en stratus. Il pleut par intermittence, parfois de façon modérée, sous l’effet d’un nimbostratus qui se glisse au-dessus de notre pays. En soirée, la couverture nuageuse se déchire (stratocumulus et altocumulus, ainsi que quelques cirrus) pour laisser place à de belles éclaircies. Puis le temps devient orageux. En général, les précipitations restent assez modestes, mais localement on note des cotes plus élevées, avec 14 mm à Beauvechain rien que pour l’orage, et 16 mm au total.
En raison du parcours très méridional de la dépression, le vent est resté orienté entre l’est et le nord-est, à l’exception du sud du pays, où le vent a temporairement soufflé du sud-ouest.  
Radioactivité  
26-27 avril - activité ß des poussières en mBq/m3  (entre parenthèses, activité ß des précipitations en Bq/m2, si disponible)  
Coxyde : 0,5 (4,6)
Uccle : compteur contaminé (1,7)
Ixelles : 0,4  
Dourbes : compteur contaminé
Mol : 0,5 (2,9)  
   

Carte de surface du 26 avril 1986. source : IRM
27 avril 1986

Le creux en altitude recouvre désormais toute la France et descend jusqu’en Algérie. Au niveau du sol, la petite dépression qui influençait notre temps la veille, se trouve le matin sur les Pays-Bas et s’éloigne vers le nord-est en se comblant. À l’arrière de l’occlusion, l’air est d’origine océanique, et de nouvelles perturbations se préparent déjà à aborder nos régions.

Il s’ensuit un temps légèrement instable, avec régulièrement de petites averses et une visibilité nettement meilleure. Mais la persistance de nombreux stratocumulus entre les nuages cumuliformes (air fort humide en altitude) est responsable d’une insolation plutôt maigre.

Le vent a une forte composante méridionale, soufflant entre le sud-est et le sud-ouest, toutefois comme il s’agit d’air polaire de retour, à caractère maritime, les températures restent plutôt faibles pour la saison, comprises le plus souvent entre 11 et 14°C en Basse et Moyenne Belgique. Le manque de soleil n’est pas étranger non plus à cette fraîcheur printanière.  
Radioactivité  
27-28 avril - activité ß des poussières en mBq/m3  (entre parenthèses, activité ß des précipitations en Bq/m2, si disponible)  
Coxyde : 0,4 (0,0)
Uccle : compteur contaminé (0,2)
Ixelles : compteur contaminé  
Dourbes : compteur contaminé
Mol : 0,6 (0,0)


28 avril 1986

De l’air maritime continue à stagner sur notre pays, coincé entre d’une part une circulation zonale qui essaie de s’installer, avec l’approche d’une perturbation atlantique commandée par une dépression au voisinage de l’Islande, et d’autre part par une circulation de nord-est liée à une dépression sur l’Italie, elle-même associée à une circulation fermée en altitude (goutte froide) qui s’est détachée du courant général.

De ce fait, le vent n’a pas de direction précise chez nous, et tombe complètement par moment. Par conséquent, le temps reprend un petit caractère brumeux. Le ciel est souvent couvert en matinée, avec stratus évoluant en stratocumulus, puis en cumulus et stratocumulus. Quelques belles éclaircies avec cumulus seulement, et quelques altocumulus.

L’après-midi, le temps continue à s’éclaircir mais, outre les cumulus, les stratocumulus restent fort présents. Ce n’est que le soir que le ciel deviendra vraiment peu nuageux en de nombreux endroits, avec quelques cirrus et quelques altocumulus.

Les températures, dans cet air calme, remontent quelque peu et se situent souvent autour des 15°C. Au littoral, les éclaircies sont bien plus larges (stratus fractus faisant vite place à un ciel serain ou peu nuageux avec cirrus et quelques cumulus humilis), mais une brise de mer d’ouest, soufflant de façon soutenue l’après-midi, maintient les températures entre 9 et 11°C.

Nulle part, on ne notera de précipitations significatives ce jour-là.  
Radioactivité  
28-29 avril - activité ß des poussières en mBq/m3  (entre parenthèses, activité ß des précipitations en Bq/m2, si disponible)  
Coxyde : 0,4 (0,9)
Uccle : compteur contaminé (0,0)
Ixelles : compteur contaminé  
Dourbes : compteur contaminé
Mol : 0,8 (0,0)  

29 avril 1986

Les basses pressions sur l’Italie et les Balkans, se déplaçant plus ou moins avec la goutte froide en altitude, perdent leur influence sur nos régions, tandis qu’un front occlus, associé à la dépression islandaise, traverse notre pays le matin sous une forme très affaiblie. Derrière cette perturbation, une faible circulation de nord-ouest s’installe sur nos régions.

En matinée, le temps est nuageux à très nuageux avec stratus et stratocumulus, au-dessus desquels l’on distingue des altocumulus et des cirrus. Il y a peu ou pas de précipitations. Quelques éclaircies, puis le ciel se referme complètement l’après-midi avec des stratocumulus en-dessous desquels subsistent quelques cumulus. Le sondage d’Uccle révèle en effet une structure instable dans les basses couches, mais une inversion entre 1 200 et 1 500 mètres d’altitude. Juste en-dessous de cette inversion, l’air est très humide, notamment vers 1 000 mètres, ce qui explique la présence de ces stratocumulus.

Le soir toutefois, on voit réapparaître des éclaircies en raison de la dissipation des stratocumulus. Pour finir, le ciel devient même parfaitement serein, ou alors peu nuageux avec des cirrus.

Dans le sud et l’est du pays, la météo évolue différemment. Là, dès l’après-midi et jusque dans la nuit, on observe des bruines et pluies des suites de l’évolution d’un altostratus translucidus en nimbostratus. Les précipitations seront d’ailleurs assez abondantes, avec des cotes de 13 à 17 mm.

Partout en Belgique, en raison de la faiblesse ou de l’absence d’ensoleillement, les températures maximales restent assez basses, entre 7°C à Saint-Hubert et 14°C au centre du pays. Seul le littoral a connu des éclaircies plus larges l’après-midi, mais la température n’y a pas dépassé 10°C en raison du vent de la mer.  
Radioactivité  
29-30 avril - activité ß des poussières en mBq/m3  (entre parenthèses, activité ß des précipitations en Bq/m2, si disponible)  
Coxyde : 0,4 (0,0)
Uccle : compteur contaminé (0,0)
Ixelles : compteur contaminé  
Dourbes : compteur contaminé
Mol : 0,8 (0,0)  

30 avril 1986

Une extension de l’anticyclone des Açores, soutenue par des hausses de pression en altitude, se développe rapidement sur nos région et se détache pour former une cellule séparée.

Le temps s’améliore rapidement, avec un ciel peu nuageux. Seuls des cirrus et quelques rares altocumulus donnent encore temporairement un ciel plus nuageux. Dans un premier temps, en raison de l’origine polaire de l’air dans les basses couches, il fait encore très frais et assez humide. La nuit a même été froide, principalement sur l’ouest du pays où le ciel s’est dégagé en premier. À Knokke, la température est descendue jusqu’à 0,3°C, et jusqu’à 0,4°C à Moerbeke. De telles températures ont aussi été localement relevées dans l’est du pays, comme les 0,3°C de Koersel.

L’après-midi, sous l’influence du soleil, l’air s’est notablement réchauffé et surtout desséché. À l’exception du littoral, les températures ont été partout proches des 16°C en Basse et Moyenne Belgique.

Le sondage d’Uccle montre bien cette sécheresse de l’air, et aussi une isothermie entre 1 500 et 2 300 mètres. Aucun cumulus n’a donc pu se former. Il va sans dire de dans de telles conditions, on n’a noté aucune précipitation dans le pays.  
Radioactivité  
30 avril-1er mai - activité ß des poussières en mBq/m3  (entre parenthèses, activité ß des précipitations en Bq/m2, si disponible)  
Coxyde : 0,9 (0,0)
Uccle : compteur contaminé (0,0)
Ixelles : compteur contaminé  
Dourbes : compteur contaminé
Mol : 1,4 (0,0)  

1er mai 1986

La cellule anticyclonique est centrée sur le Danemark le matin, et se déplace très lentement vers la Baltique. Cette cellule correspond exactement à un petit anticyclone chaud en altitude, qui s’est également détaché de la circulation générale.

Le temps est très beau partout, avec un ciel serein ou presque, juste quelques cirrus. La combinaison de l’air sec et d’une épaisse isothermie entre 750 et 1 550 mètres d’altitude, qui ne sera que partiellement résorbée durant l’après-midi, empêchera à nouveau la formation de cumulus.

Le matin, il fait à nouveau froid, avec du gel à Rochefort (–1,4°C) et des températures proches de 0°C aux endroits exposés en plaine (0,4°C à Koersel et 0,7°C à Chièvres et à Knokke-Zwin). L’après-midi, grâce à la continentalisation de l’air, il se met à faire très doux avec des maxima le plus souvent compris entre 20 et 22°C. Le vent, quant à lui, est un peu irrégulier en force et souffle d’est à nord-est avec de petites rafales. Au littoral, ce vent se combine à la brise de mer, avec seulement 16°C à Middelkerke.  
Radioactivité  
1er-2 mai - activité ß des poussières en mBq/m3  (entre parenthèses, activité ß des précipitations en Bq/m2, si disponible)  
Coxyde : 1 540,0 (0,0)
Uccle : 9 968,0 (0,0)
Ixelles : 7 094,0  
Dourbes : 12 826,0
Mol : 5 400,0 (0,0)  

2 mai 1986

Le déplacement de l’anticyclone de la Baltique vers la Finlande et le creusement d’une dépression à l’entrée de la Manche placent notre pays sous l’influence de courants chauds d’origine tropicale. Le temps reste très beau, avec un ciel souvent parfaitement serein. La convection ne s’enclenche que le soir, avec la formation rapide de quelques cumulonimbus. Les orages restent toutefois modestes, avec des précipitations très localisées et généralement inférieures à 1 mm. Mais le tonnerre est entendu dans de nombreux endroits de la moitié est du pays.

Avec un bon petit vent d’est à sud, les maxima se sont élevés à 26-27°C en Basse et Moyenne Belgique, ce qui est déjà assez chaud pour la saison.

Le sondage d’Uccle laissait bien deviner une telle évolution du temps : une configuration très instable mais un air sec, d’où l’activité orageuse somme toutes assez limitée et des précipitations très faibles.  
Radioactivité  
2-3 mai - activité ß des poussières en mBq/m3  (entre parenthèses, activité ß des précipitations en Bq/m2, si disponible)  
Coxyde : 7 700,0 (0,0)
Uccle : 14 554,0 (0,0)
Ixelles : 13 196,0  
Dourbes : 7 954,0
Mol : 17 400,0 (0,0)  
3 mai 1986 (matin)  
La dépression se situe toujours à l'entrée de la Manche, où elle s'est creusée, et nous nous trouvons toujours du côté chaud. Mais la plus grande proximité du front froid fait en sorte que le ciel du matin est nuageux à très nuageux, avec principalement des altocumulus, quelques cirrus et quelques stratocumulus sur l'ouest du pays. Sur l'est, le ciel est encore temporairement serein.  
L'air maritime envahira cependant rapidement le pays et les maxima seront nettement plus bas que la veille, avec 22 à 23°C au centre du pays. Au littoral, mais aussi sur une bonne partie des polders, la température ne dépassera même plus 17 à 18°C. Seul l'est du pays bénéficiera encore de températures véritablement estivales, avec 26, voire 27°C en Campine. En dépit de cette arrivée d'air maritime, les éclaircies redeviennent assez larges en journée dans la plupart des régions.  
Le vent de sud à sud-est basculera progressivement à l'ouest, en premier lieu en Flandre. Dans un deuxième temps, le vent retournera au secteur sud à sud-est, mais cela n'enlèvera rien au fait que nous nous trouvons désormais du côté froid.  
Le passage du front occasionne des précipitations très irrégulières sur le pays, parfois juste quelques gouttes et parfois des quantités conséquentes. Les plus hautes cotes sont principalement relevées à l'est du pays, avec par exemple 18,9 mm à Geel (Province d'Anvers), 17,4 mm à Gorsem (Limbourg) et 17,0 mm à Nadrin (Luxembourg). Là par ailleurs, les précipitations reprennen un caractère orageux.  
Radioactivité  
3-4 mai - activité ß des poussières en mBq/m3  (entre parenthèses, activité ß des précipitations en Bq/m2, si disponible)  
Coxyde : 540,0 (0,0)
Uccle : 2 423,0 (1 638,8)
Ixelles : 4 398,0  
Dourbes : 1 940,0
Mol : 3 500,0 (480,0)  
Au cours des jours suivants, cette radioactivité baissera rapidement, sans pour autant redescendre tout à fait au niveau d'avant Tchernobyl. À titre d'exemple, on peut dire que l'activité ß globale des poussières de l'air oscillait entre 0,1 et 0,5 mBq/m3 avant la catastrophe. Un bon mois après la catastrophe (fin mai), le niveau de cette activité ß se situera la plus souvent entre 1,0 et 4,0 mBq/m3.   

Cartes de surface des 2, 3 4 et 5 mai 1986. source : IRM


source

alain


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 20 Avr - 09:27 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> L'éphéméride des Lézards -> Ephéméride et Almanach du jour Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
World of Warcraft phpBB template "WoWMoonclaw01" created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) (v1.05) - http://www.wowcr.net/templates
© World of Warcraft and Blizzard Entertainment are trademarks or registered trademarks of Blizzard Entertainment, Inc. in the U.S. and/or other countries. wowcr.net is in no way associated Blizzard Entertainment.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com