Les Arts et Poésie Index du Forum Les Arts et Poésie
Vus par les Lézards du rocher poétique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

mardi 14 juin

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> L'éphéméride des Lézards -> Ephéméride et Almanach du jour
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dame ondine
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2009
Messages: 7 212
Localisation: ROYAUME-UNI

MessagePosté le: Mar 14 Juin - 10:32 (2011)    Sujet du message: mardi 14 juin Répondre en citant

Bonjour  
 
 saint ÉLISÉE---Bonne fête les Champs!  
 
 
Jour du JASMIN...j'aime, je le sens, je le hume  
 
Il est originaire de L'himalaya, mais c'est le jasmin d'Arabie qui est utilisé en parfumerie  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
HISTOIRE  
----------  
 
 
1873...SCHLIEMANN  découvre le site de la ville de TROIE  [ Ah! Paris, la belle Hélène, Agamemnon, Priam, Cassandre, Andromaque, Ulysse, Achille et Patrocle.....]  
 
 
 
  
 
 
 
Et c'est ici qu'il découvrit ce qu'il nomma " le trésor de Priam"  
 
 
  
 
 
 
Je crois que j'aurais bien aimé être archéologue...la prochaine fois peut-être!  
 
 
1919....Premier vol transatlantique, sans escale par John ALCOck et Arthur BROWN.Partis de Terre-Neuve, ils atterriront le 15 Juin à 8h30 à Clifden dans le Connemara en Irlande  
 
 
  
 
 
[ photographie prise au décollage]  
 
 
 
 
 
 
1940...les troupes allemandes entrent dans PARIS, déclarée Ville ouverte  
 
 
  
 
 
 
 
Mais, aussi, les officiels allemands "inaugurent" le camp d'AUSCHWITZ  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
[ devise à l'entrée du camp" Le travail rend libre!!!]  
 
 
 
 
 
NAISSANCES  
--------------  
 
 
1907 ...le poète René CHAR  
 
 

Comment m'entendez-
vous? Je parle
de si loin.  
 
René Char (1907-1988) compte autant d'ennemis irréductibles que d'amis fidèles. Cela n'a rien d'étonnant : celui qui, après avoir été un membre déterminants du mouvement Surréaliste, fut l'un des poètes les plus actifs de la Résistance contre le nazisme, n'était pas un homme de compromis.   
"Nous avons recensé toute la douleur qu'éventuellement le bourreau pouvait prélever sur chaque pouce de notre corps; puis le coeur serré, nous sommes allés et avons fait face." écrit-il dans les Feuillets d'Hypnos.   
D'aucuns lui reprocheront d'avoir contribué à l'édification de sa propre statue (il est un des seuls poètes à être entré vivant dans la prestigieuse collection de la Pléiade, et il suivit, semble-t-il avec la plus grande attention, la rédaction de tous les livres d'exégèses qui lui furent consacrés). D'autres verront en lui un mystificateur qui abusa des séductions de l'hermétisme pour éblouir les universitaires friands de mystères et d'avant-garde. Certains ont taxé l'engouement pour René Char de "parisiannisme", voire de snobisme. On ne peut se débarasser de son oeuvre aussi simplement.
Avec Lettera Amorosa (une oeuvre de jeunesse pleine de santé et de fraîcheur), avec certains aphorismes poétiques des Feuillets d'Hypnos, René Char a apporté quelques-unes des pages les plus exigeantes et vivantes de la poésie contemporaine. Piers Tenniel 
 
  
 
 
 
 
Allégeance   
Dans les rues de la ville il y a mon amour. Peu importe où il va dans le temps divisé. Il n'est plus mon amour, chacun peut lui parler. Il ne se souvient plus; qui au juste l'aima?
Il cherche son pareil dans le voeu des regards. L'espace qu'il parcourt est ma fidélité. Il dessine l'espoir et léger l'éconduit. Il est prépondérant sans qu'il y prenne part.

Je vis au fond de lui comme une épave heureuse. A son insu, ma solitude est son trésor. Dans le grand méridien où s'inscrit son essor, ma liberté le creuse.

Dans les rues de la ville il y a mon amour. Peu importe où il va dans le temps divisé. Il n'est plus mon amour, chacun peut lui parler. Il ne se souvient plus; qui au juste l'aima et l'éclaire de loin pour qu'il ne tombe pas?
Extrait de"Eloge d'une soupçonnée, Poésie/Gallimard"  



  
 
 
 
POUR NINE:  
Il a écrit un poème qui s'appelle" tu as bien fait de partir, Arthur Rimbaud", je n'arrive pas à le copier-coller..essaie, sur Google...  
 
 
 
 
 
 
1928...CHE GUEVARA>>>1967  
 
 
 
Quelles que soient les opinions politiques, on ne peut dénier l'importance du "CHE", dont le poster se retrouvait dans la majorité des chambres de moins de 20 ans[ et quelques autres]  
 
 
  
 
 
Voilà, à demain  
 
 
Danie  
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

_________________
Life is wonderful


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 14 Juin - 10:32 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
nine
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2009
Messages: 4 128
Localisation: Isère

MessagePosté le: Mer 15 Juin - 00:20 (2011)    Sujet du message: mardi 14 juin Répondre en citant

Tu as déjà l'air d'une archéologue, te manque plus que la chanson.
Moi j'en suis une, amatrice : je collectionne tous les petits bouts de quelque chose que je trouve enterrés dans le jardin.
Pas sûre que ça date de bien longtemps, notez, mais ça occupe Very Happy



Elle est drôlement belle la poésie de René CHAR , "Allégeance"

Elle me rappelle de vagues souvenirs...

Voici celle que tu n'es pas arrivée à copier-coller (on doit pas s'y prendre de la même façon, j'ai pas vu où était le problème Shocked )



Tu as bien fait de partir, Arthur Rimbaud!
Fureur et mystère, 1962


Tes dix-huit ans réfractaires à l'amitié, à la malveillance, à la sottise des poètes de Paris ainsi qu'au ronronnement d'abeille stérile de ta famille ardennaise un peu folle, tu as bien fait de les éparpiller aux vents du large, de les jeter sous le couteau de leur précoce guillotine. Tu as eu raison d'abandonner le boulevard des paresseux, les estaminets des pisse-lyres, pour l'enfer des bêtes, pour le commerce des rusés et le bonjour des simples.


Cet élan absurde du corps et de l'âme, ce boulet de canon qui atteint sa cible en la faisant éclater, oui, c'est bien là la vie d'un homme! On ne peut pas, au sortir de l'enfance, indéfiniment étrangler son prochain. Si les volcans changent peu de place, leur lave parcourt le grand vide du monde et lui apporte des vertus qui chantent dans ses plaies.


Tu as bien fait de partir, Arthur Rimbaud! Nous sommes quelques-uns à croire sans preuve le bonheur possible avec toi.


René Char



... Pas mal du tout ! Emballez, c'est vendu !


Le CHE... mon Quentin est parti avec ses posters et ses tee shirts à son effigie, et je me demande lequel des deux me manque le plus Rolling Eyes


Pas de commentaire sur ARBEIT MACHT FREI... à cette heure là de la nuit, je digère pas très bien Sad


Merci Danie.


Nine


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:27 (2016)    Sujet du message: mardi 14 juin

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> L'éphéméride des Lézards -> Ephéméride et Almanach du jour Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
World of Warcraft phpBB template "WoWMoonclaw01" created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) (v1.05) - http://www.wowcr.net/templates
© World of Warcraft and Blizzard Entertainment are trademarks or registered trademarks of Blizzard Entertainment, Inc. in the U.S. and/or other countries. wowcr.net is in no way associated Blizzard Entertainment.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com