Les Arts et Poésie Index du Forum Les Arts et Poésie
Vus par les Lézards du rocher poétique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ça dépend de maman

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> Lézards en contexte -> Lézards se poèment
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
nine
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2009
Messages: 4 128
Localisation: Isère

MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 06:36 (2011)    Sujet du message: Ça dépend de maman Répondre en citant

Ça dépend de maman






Maman sortait souvent pour pendre un peu l’effraie,
Comme elle nous disait
Revenant une paie après, à un cheveu du crépuscule ;
Sous son manteau d’hiver frisant le ridicule
Sa mis en pli à la naguère travaillant du chapeau.

Je trouvais le temps long.
J’attendais l’infini et les jolies faveurs qu’elle jurait de mettre à mes cheveux filasse
Mais ils étaient filasse
Hélas
Et lassaient la coiffeuse.

Lorsque naquit ma sœur
Sa tignasse dorée et ses accroches cœur me firent oublier le satin des rubans,
Les caresses de brosse.
C’est la fée Carabosse
Qui coupa dans la masse au bruit d’une tondeuse.
Fin de la digression.

Mis à part le vacarme des quelques casseroles
Un rien de lassitude à son regard de folle
Elle n’emporta rien, ce soir, de plus que d’habitude.
Je me souviens pourtant des ultimes paroles
Tant de fois remâchées …
Une histoire pendue, des bassines de larmes.
Puis elle est revenue, la mine déconfite, soudain ressuscitée.
Le non événement
Coiffé sur le poteau par tous les précédents
Fut bien vite oublié.
Une alarme de plus, c’est la déconvenue.
« Les choses répétées n’ont plus autant de charme ».
En latin dans le texte.
Papa le récita au retour de la dame, c’était dans le contexte.
Il avait consommé quelques verres de vin, ce qui rendait sa voix un rien spiritueuse.
Et son parler peu tendre.
En guise d’arrivée, le tour était pourtant pendable !

Quant à moi, je pestai tout en me demandant
Comment diable
Bon sang
On pouvait se dépendre
Et mentir à soi même au point de non retour qui semblait impensable.

Car j’aimais ma maman.

À part la corde au cou que j’espérais solide
Une vilaine ride parcourant sa joue
Son teint blême, livide,
Mes espoirs post mortem étaient bien insipides.

C’est de plus d’un cheveu, alors, qu’il s’en fallut, et la mèche vendue n’était pas le moindre problème.






___
Nine, le 16-8-2011



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 06:36 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Dame ondine
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2009
Messages: 7 212
Localisation: ROYAUME-UNI

MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 08:58 (2011)    Sujet du message: Ça dépend de maman Répondre en citant

Réaction à chaud, j'aime, mais alors, j'aime, tu peux pas savoir!

Je sais, sur les Lézards, on a promis, juré, craché, quand on a signé de ne JAMAIS faire ce genre de commentaires- ouille, si Mel le voit!-

Mais, j'y peux rien, je devais le dire. Maintenant, je l'imprime , je le relis, je me le récite et je te lui concocte un commentaire digne de ce nom!


Danie
_________________
Life is wonderful


Revenir en haut
Marco57
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2009
Messages: 3 763
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 10:54 (2011)    Sujet du message: Ça dépend de maman Répondre en citant

Bein moi à froid ?
je suis perplexe ???
je l'ai lu et relu et le relie encore
en cherchant à comprendre
comme texte je dirais oui d'accord ok
J'aime bien aussi
mais comme poésie non, c'est autre chose
le tout me surprend et laisse à réfléchir dans le bon sens du terme Okay
_________________
MarKus deux cendres...

Cendres de mon coeur, parfois celle de l'âme
Poète, esprit libre, solitaire et solidaire.


Revenir en haut
nine
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2009
Messages: 4 128
Localisation: Isère

MessagePosté le: Sam 20 Aoû - 13:15 (2011)    Sujet du message: Ça dépend de maman Répondre en citant

Danie, j'attends ton "commentaire digne de ce nom" en me rongeant les ongles jusqu'au sang, très très patiemment...

Marco, je me suis posée la même question, poésie ou texte... je ne savais pas où poster ça.
Mais après tout, ce ne sera pas le premier poème qui raconte une histoire, le genre existe, je n'ai rien inventé. Alors la rubrique, qu'elle soit appropriée ou non, pour moi c'est pas un soucis.

Merci à vous deux.

Nine


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
spock27
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 21 Aoû - 21:22 (2011)    Sujet du message: Ça dépend de maman Répondre en citant

j'aurais dit texte, sans aucun doute mais je sais que tu n'aimes pas trop que l'on ergote là-dessus

pour le texte donc Smile il est d'abord illisible à la première lecture puis comme on a confiance en ta plume, on se dit que le sens et les belles sonorités vont apparaître et de fait, à la 3e lecture, miracle il y a

disons que je te suis à merveille durant les deux premières strophes, surtout la 2e strophe qui est bourrée de trouvailles

"Je trouvais le temps long.
J’attendais l’infini [...]

et puis le jeu sur les sonorités

"Mais ils étaient filasse
Hélas
Et lassaient la coiffeuse."

c'est vraiment très fort.

pour la suite, la 3e strophe, par exemple

le "
Fin de la digression."

casse le charme. on est plus dans la poésie mais dans autre chose et là, tu exiges beaucoup du lecteur

ceci dit, tu n'as peut-être pas tort Smile

al.


Dernière édition par spock27 le Ven 2 Sep - 12:33 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
nine
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2009
Messages: 4 128
Localisation: Isère

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 05:41 (2011)    Sujet du message: Ça dépend de maman Répondre en citant

J'avoue que je ne comprends pas bien ce que tu veux dire, Alain. C'est quoi cet autre chose dans lequel on est ? Ben on est dans une histoire, ça semble évident. Comme je l'ai traitée, dans la forme, à la manière d'un poème (rythme et rimes), je l'ai postée dans cette rubrique. Je n'allais pas demander à Mél de m'ouvrir une nouvelle rubrique pour ce genre dont ce sera peut-être l'unique post. Mais bon, je rabâche... ce qui m'ennuie, c'est que ça semble bloquer à ce niveau, et du coup, rien ne passe.
je ne vois pas ce que j’exige tant du lecteur. l'histoire me parait accessible à la compréhension pour le commun des mortels. mais du coup, tu ne me dis pas si tu l'as comprise (ni Marco, d'ailleurs). J'en viens à me dire que c'est peut-être inimaginable, ou insupportable, ou pas très chrétien, de lire l'histoire d'une gamine qui désire la mort de sa maman. C'est ça qui reste en travers de la gorge ?
J'attendais un peu Danie... Marie, pardon, pour sauver ce texte, mais pas de nouvelles pour le moment. tu m'as oubliée Sad ?

Nine


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Dame ondine
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2009
Messages: 7 212
Localisation: ROYAUME-UNI

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 11:02 (2011)    Sujet du message: Ça dépend de maman Répondre en citant

Bien sur que non, imbécile! Very Happy

J'ai , je pense, compris ton histoire dite à ta façon trés spéciale et que j'appprends à aimer[ rappelle-toi certaines de mes premières réactions à tes écrits!]

Je ne trouve pas ton histoire du tout difficile à suivre, et Alain et Marco, devraient, humblement, se rapporter à certains de leurs écrits
qui ne sont pas toujours de première accessibilité, peu s'en faut, et je m'inclus dans le tas, je sais que je peux être un peu ésotérique parfois.


Je n'ai pas commenté encore, juste parce que je veux exprimer correctement ce que j'ai ressenti, et ça sort pas tout seul!

Bon...à suivre... Crying or Very sad
_________________
Life is wonderful


Revenir en haut
Dame ondine
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2009
Messages: 7 212
Localisation: ROYAUME-UNI

MessagePosté le: Ven 2 Sep - 11:30 (2011)    Sujet du message: Ça dépend de maman Répondre en citant

Le décor et le ton étant donnés dès les premiers vers, il n'y a plus qu'à se laisser emporter dans ce récit, sombre certes, mais combien fascinant. 
 
Je ne sais ce qui m'a le plus emballée, la description des personnages, par touches accumulées, comme on le fait quand on peint avec des huiles....tu sais une couche de gris " à un cheveu du crépuscule", , une couche de bleu-grisé "sous son manteau d'hiver frisant le ridicule", et, pour donner à cette figure la dernière touche, un petit rien d'ocré  " samise en plis à la naguère travaillant du chapeau" 
 
 
Si cela n'est pas du grand art, dites-moi ce qui l'est... 
 
J'aurais pu ainsi continuer, mais je me refuse à démanteler et décortiquer...Je noterai néanmoins le portrait tout aussi incisif du père. 
 
Quant au déroulement de l'histoire proprement dite, je la trouve dramatique à souhait, avec les surprises qui faisaient partie des régles du mélodrame du 19ème siècle. 
 
Je ne jugerai pas la morale de l'histoire- je ne crois pas en avoir le droit- 
 
Je salue, simplement, un auteur qui a le don de me sortir de mon quotidien et m'ouvre les portes de mondes différents, on n'a pas toujours des contes de fée, et, d'ailleurs, ils sont souvent un peu lassants, non? 
 
 
 
 
Je ramasse une perle pour mon collier-lézard: 
 
*****Mais ils étaient filasse 
Hélas 
Et lassaient la coiffeuse****** 
 
 
Merci MADAME 
 
 
 
Danie 

_________________
Life is wonderful


Revenir en haut
spock27
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 2 Sep - 12:45 (2011)    Sujet du message: Ça dépend de maman Répondre en citant

"je ne vois pas ce que j’exige tant du lecteur. l'histoire me parait accessible à la compréhension pour le commun des mortels. mais du coup, tu ne me dis pas si tu l'as comprise (ni Marco, d'ailleurs)."

en général, je ne renchéris pas dans les com's mais bon

disons que tu passes à autre chose à un moment et ce autre chose, je ne sais pas trop ce que c'est mais ça ne me plaît pas. voilà. c'est évident que si c'était bien plus clair dedans ma tête, je l'aurais décris; car si je te dis "on passe ensuite vers un voyage un brin onirique" : je ne pense pas que cela va t'éclairer. de plus, "ce reste" ne "me parle pas" ou "me parle moins"; c'est cela qui est important. qu'il y ait rupture dans un texte et qu'on passe d'un genre littéraire à un autre, pourquoi pas !

pour l'incompréhension des lecteurs (nous sommes deux ici); rappelle-toi que Danie préfère certains de mes textes car ils ne sont pas trop fignolassionner (son terme était délicieux; pas sûr que je le retranscris bien. à la suite de "bleu à l'âme"). tout cela pour dire que le "problème" des textes un peu trop brûmeux pour les lecteurs, ma foi, chacun l'a connu à un moment ou à un autre

al.


Revenir en haut
nine
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2009
Messages: 4 128
Localisation: Isère

MessagePosté le: Ven 9 Sep - 14:05 (2011)    Sujet du message: Ça dépend de maman Répondre en citant

@Danie : merci, merci, merci ! Il suffit parfois d'une seule bonne critique pour sauver un texte, et c'est le cas, ici. J'ai bien pensé que ça pouvait ne pas passer du tout, chez personne, et ça aurait été un peu dur.
Cette histoire, qui n'est pas un conte de fée, est en plus une histoire vraie, même si j'ai ajouté quelques petits détails, pour le plaisir des mots. J'aurais été incapable, je crois, de n'assoir cette histoire que sur du fictif.
@Alain, je persiste à penser que je n'ai pas changé de genre littéraire, ni de style. Mais excuse moi, puisque tu n'aimes pas renchérir sur les coms, il me semblait pourtant...
Personnellement, je me suis régalée à écrire ça, mais je comprends bien que ce texte peut ne pas parler à tout le monde.

Nine


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Marco57
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2009
Messages: 3 763
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 9 Sep - 18:12 (2011)    Sujet du message: Ça dépend de maman Répondre en citant

Oui je l'ai très bien comprise cette histoire, mais je n'aime pas trop polémiquer
je l'ai bien aimer aussi, pour tout savoir
tant que sa baigne dans ce que j'aime ^^
_________________
MarKus deux cendres...

Cendres de mon coeur, parfois celle de l'âme
Poète, esprit libre, solitaire et solidaire.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:25 (2016)    Sujet du message: Ça dépend de maman

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> Lézards en contexte -> Lézards se poèment Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
World of Warcraft phpBB template "WoWMoonclaw01" created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) (v1.05) - http://www.wowcr.net/templates
© World of Warcraft and Blizzard Entertainment are trademarks or registered trademarks of Blizzard Entertainment, Inc. in the U.S. and/or other countries. wowcr.net is in no way associated Blizzard Entertainment.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com