Les Arts et Poésie Index du Forum Les Arts et Poésie
Vus par les Lézards du rocher poétique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Un conte de deux sous de vair

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> Lézards en contexte -> Lézards se poèment
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
nine
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2009
Messages: 4 128
Localisation: Isère

MessagePosté le: Sam 9 Juin - 16:37 (2012)    Sujet du message: Un conte de deux sous de vair Répondre en citant




Un conte de deux sous de vair




Leurs royaumes cernés de hauts murs de métal et de béton armé
Cachent mal les grimaces
Sous le masque beauté
d’une comédie vaine où s’invite le luxe et la propriété.


L’élégance en talon démesure la mode en pétales sans vie
sur des insectueuses
longues anthropophages qui ne mangent plus qu’elles.


La parodie de l’art tisse un voile étoilé
dévorant les menus de ces stars anémiées.


Privée d’ailes
feu follet galactique
à son ombre identique
elle file et défile
ne perd jamais le fil
relève le défi
défie l’autre croisée, qui d’autres se méfie
passe une robe, et passe
des boucles à ses lobes, et passe
à grandes enjambées
triste ballet de soi balayé du regard
déambule, circule, gesticulatoire.


Quand la féminité s’abrège en quelques lignes
et taches de couleurs
arête enveloppée
velours sur cou de cygne
qui soudain se dérobe
avant de trépasser
d’un invisible signe
sur la toile d’un peintre…


Chorégraphie de cintres
qu’enrobe
avec allure
la création
sans créature

de princes créateurs
intemporels et surannés
si précieuses ordures
assises et repues
allure policée, verbe cru
détestable texture
de leur peau flétrie
retendue
au corps carcéral incrusté de diamants
au corps qui ploie
à l’esprit qui se noie
sous le poids indécent
des chaînes d’or aux lourds carats
tombant à terre


à terre où la misère…


…à terre
où errent
à pas menus
sans tissus
sans coiffe
sans fard
sang rare
des êtres tus
ni froid
ni faim
ni soif
êtres ténus
éteints
et cois
et cachectiques
au sexe irrésolu
aux maigreurs pathétiques.


…à terre où la poussière
colle aux seins lourds de mères
que les souvenirs laids
d’enfant sans lait
d’enfant-refus
d’enfant-alarme
tuent
tuent
…tuent…
…à terre où sont tombées les larmes
de pères désespérés.


L’on recueillit les larmes, calcifiées. Puis on les transforma en perles. Des perles on fit des colliers. Les colliers rapportèrent des milliards de dollars. Des dollars des dollars et encore des dollars, pour orner les royaumes qui refusent les fleurs.
Les royaumes sans cœur, aux grèves tapissées de petits billets verts, des princes de hasard.


Des princes aux yeux hagards


succédés par leurs rêves


leurs rêves de dollars


désabusés de luxe


usés de cauchemars


au port qui fut altier


ne sachant plus pleurer.






Nine, le 9 juin 2012


Dernière édition par nine le Dim 10 Juin - 12:51 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Sam 9 Juin - 16:37 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Marco57
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2009
Messages: 3 763
Localisation: France

MessagePosté le: Sam 9 Juin - 17:23 (2012)    Sujet du message: Un conte de deux sous de vair Répondre en citant

Heu ! je sais pas quoi dire ^^
J'ai envie de rien dire 
[b]Mais c'est d'un triste lugubre ?
[size=24][b]à vous faire pleurer les cheveux sur la tête 
[size=24][b]Je comprend qu'il y a une histoire quelque chose 
[size=24][b]mais comme dirait MamonDine j'accroche pas 
[size=24][b]


[size=24][b]Marco...


_________________
MarKus deux cendres...

Cendres de mon coeur, parfois celle de l'âme
Poète, esprit libre, solitaire et solidaire.


Dernière édition par Marco57 le Sam 9 Juin - 23:36 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
nine
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2009
Messages: 4 128
Localisation: Isère

MessagePosté le: Sam 9 Juin - 17:50 (2012)    Sujet du message: Un conte de deux sous de vair Répondre en citant

Décidément je les collectionne, les "j'accroche pas". Pas grave, je mets du velcro la prochaine fois Very Happy . Mais c'était pas la peine de l'écrire si énorme Sad

Nine


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
jmd
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2009
Messages: 940

MessagePosté le: Sam 9 Juin - 21:15 (2012)    Sujet du message: Un conte de deux sous de vair Répondre en citant

J'y ai trouvé une critique acerbe, en vers, de l'idéologie de la mode, de l'exploitation de l'image de la femme et des jeunes filles,
de la course à la maigreur et aux promesses du dieu dollar avec ses faux-prêtres avides et pire encore peut-être
lorsque l'on voit ce qui se passe dans certains pays...

C'est très dense, je viendrai relire...

En tout cas, c'est du Ninou, franche et révoltée !

Merci,
JM


Revenir en haut
Marco57
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2009
Messages: 3 763
Localisation: France

MessagePosté le: Sam 9 Juin - 23:31 (2012)    Sujet du message: Un conte de deux sous de vair Répondre en citant

Oui ^^ à prendre avec des pincettes en ce moment 
elle à une étrange maladie en Ôse ci j'ose dire ^^
et comme là cette poésie c'est pas de la rose lol
J'ose rien dire de peur de quelle s'indispose  Mort de Rire


Marco...
_________________
MarKus deux cendres...

Cendres de mon coeur, parfois celle de l'âme
Poète, esprit libre, solitaire et solidaire.


Revenir en haut
nine
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2009
Messages: 4 128
Localisation: Isère

MessagePosté le: Dim 10 Juin - 12:49 (2012)    Sujet du message: Un conte de deux sous de vair Répondre en citant

Merci Jean Marie. Je sais que c'est difficile, et casse gueule, ce genre de sujet en poésie. Ce n'est pas non plus mon habitude d'aborder des thèmes sociétaux.
Mais j'ai des raisons personnelles de m'intéresser à celui-ci. Et d'en être révoltée.
Pire encore dans certains pays, dis-tu JM ? Je sais bien, hélas !
Ben oui c'est du Ninou Very Happy ça faisait longtemps, j’avais besoin de renouer avec une période plus dure de ma poésie.
Aurais-je dû plutôt écrire un texte en prose ?
Je ne sais pas, mais il fallait que je l'écrive, désolée Marco.
Marco, justement, si, comme toi, j'écrivais un commentaire à chaud (ici en même pas une heure de temps) sur certains de tes textes, il y aurait certainement beaucoup plus de désolée, j'accroche pas.
Je continue à penser que mes premières impressions sont à laisser murir, et que relecture s'impose. Un respect que je dois à l'auteur, me semble-t-il.
Tu en serais peut-être arrivé aux mêmes conclusions au bout de 4 lectures, mais j'aurais moins eu l'impression que tu as voulu te débarrasser vite fait. Fais pas gaffe, je suis juste vexée.

J'ai bêtement cherché une illustration sur le texte, c'est une vrai photo (! !) que je n'ai pas osé utiliser sans la grimer. Bien que le site semblait plutôt destiner à dénoncer.
Mais j'avais oublié que j'avais peint sur le sujet. Je vais rajouter ma toile à la fin du poème, c'est plus perso.

Nine.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Dame ondine
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2009
Messages: 7 213
Localisation: ROYAUME-UNI

MessagePosté le: Dim 10 Juin - 16:40 (2012)    Sujet du message: Un conte de deux sous de vair Répondre en citant

Bon, c'est peut-être lugubre, mais c'est du lugubre qui crache et qui atteint son but. 
 
Je ne sais pas comment tu l'as écrit, d'un jet ou en plusieurs fois, j'ai quand même l'impressionque tu as laissé aller ta plume, car les associations de mots semblent rouler libres[ sans fard....sang rare] 
 
Je suis trés admirative , je ne sais pas vraiment faire ce genre d'associations et quand je lis un texte comme ça, je me dis que mon écriture doit paraitre un peu léchée. 
 
Je n'ai pas adhéré à tous les passages, mais comme j'ai été entrainée, du début à la fin, que j'ai vu des images et suivi un fil d'idées, je ne vais pas chipoter. 
 
La- longue- conclusion[ à partir de "la terre ou la poussière", enfin, c'est comme ça que je le ressens] a été inattendue pour moi, comme si tu avais soudain viré , légèrement, de cap. Celà ne m'a pas dérangée, surtout que sur le plan poétique, je trouve que c'est le meilleur 
 
 
Voilà 
 
 
Amandine 
 
 
J'avais pris l'illustration initiale pour une des tiennes, et je n'en étais pas loin... 

_________________
Life is wonderful


Revenir en haut
nine
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2009
Messages: 4 128
Localisation: Isère

MessagePosté le: Dim 10 Juin - 17:34 (2012)    Sujet du message: Un conte de deux sous de vair Répondre en citant

Oui, c'est un peu en un seul jet. Je ne savais même pas trop où j'allais au départ. J'ai décidé de ne pas trop y retoucher, ni chercher à plus le cadrer.
J'aime beaucoup l'écriture léchée, comme tu dis, je ne l'abandonnerai pas. Mais cette expérience a du bon. Enfin, tu vois, j'ai eu envie d'expérimenter, de laisser aller les associations, et poster comme ça. Je ne m'attendais pas à de si bons ressentis ( à part Marco, que j'ai engueulé, comme il se doit Laughing ).

Merci Amandine, j'ai pris des risques, je suis touchée.

Nine


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Marco57
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2009
Messages: 3 763
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 10 Juin - 18:02 (2012)    Sujet du message: Un conte de deux sous de vair Répondre en citant

Je m'en fou !
Je vais Boudé pendant quelque temps dans mon coin voilà  Evil or Very Mad
_________________
MarKus deux cendres...

Cendres de mon coeur, parfois celle de l'âme
Poète, esprit libre, solitaire et solidaire.


Revenir en haut
nine
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2009
Messages: 4 128
Localisation: Isère

MessagePosté le: Dim 10 Juin - 18:23 (2012)    Sujet du message: Un conte de deux sous de vair Répondre en citant

...

Ai-je eu l'air de me ficher de ton commentaire ? j'en ai parlé et reparlé.

Nine


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:04 (2016)    Sujet du message: Un conte de deux sous de vair

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> Lézards en contexte -> Lézards se poèment Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
World of Warcraft phpBB template "WoWMoonclaw01" created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) (v1.05) - http://www.wowcr.net/templates
© World of Warcraft and Blizzard Entertainment are trademarks or registered trademarks of Blizzard Entertainment, Inc. in the U.S. and/or other countries. wowcr.net is in no way associated Blizzard Entertainment.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com