Les Arts et Poésie Index du Forum Les Arts et Poésie
Vus par les Lézards du rocher poétique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

A ma fille Adèle

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> Lézards en contexte -> Lézards se poèment
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Athénor
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2014
Messages: 38
Localisation: nord

MessagePosté le: Lun 23 Juin - 15:31 (2014)    Sujet du message: A ma fille Adèle Répondre en citant

Voici un exercice que j'apprécie tout particulièrement.
"Complèter" les poèmes de grands poètes classiques.
Je l'ai pratiqué avec Baudelaire, Hugo, Mallarmé, Desbordes-Valmor,
Maupassant, Samain, etc...
Ici, je me suis immiscé dans le poème de Hugo A ma fille Adèle :


 

Tout enfant, tu dormais près de moi, rose et fraîche,

Comme un petit Jésus assoupi dans sa crèche ;

Ton pur sommeil était si calme et si charmant

Que tu n'entendais pas l'oiseau chanter dans l'ombre ;

Moi, pensif, j'aspirais toute la douceur sombre

Du mystérieux firmament.


Tu me guidais alors, mon âme était sereine

De te voir dans le rêve où la tienne était reine ;

Rien ne pouvait t’atteindre et je ne pouvais voir

Que ton souffle chéri cerné par l’auréole

Dessiné par l’oiseau, dans le ciel, lorsqu’il vole

M’offrait l’amour et mon espoir


Et j'écoutais voler sur ta tête les anges ;

Et je te regardais dormir ; et sur tes langes

J'effeuillais des jasmins et des œillets sans bruit ;

Et je priais, veillant sur tes paupières closes ;

Et mes yeux se mouillaient de pleurs, songeant aux choses

Qui nous attendent dans la nuit.



Je voyais des jardins dont les plus laides herbes

Se changeaient aussitôt en tulipes superbes !

Je sentais sur ma peau des gouttes de parfum

Qui se multipliaient à devenir un monde

Où ton sommeil prenait, petite vagabonde,

Une vitalité sans fin.

Un jour mon tour viendra de dormir ; et ma couche,

Faite d'ombre, sera si morne et si farouche

Que je n'entendrai pas non plus chanter l'oiseau ;

Et la nuit sera noire ; alors, ô ma colombe,

Larmes, prière et fleurs, tu rendras à ma tombe

Ce que j'ai fait pour ton berceau.


Quand les plaines du temps seront vides et froides

Et que je rejoindrai les chairs tristement roides,

Ta mémoire sera ce que furent mes jours ;

Et tu ne penseras qu’à mon corps sous la terre,

Mais je ne serai pas un défunt solitaire

Car tu me parleras d’amours


 
_________________
Athénor


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 23 Juin - 15:31 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Melenea
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2009
Messages: 3 884
Localisation: Entre rêve et réalité

MessagePosté le: Jeu 26 Juin - 12:39 (2014)    Sujet du message: A ma fille Adèle Répondre en citant

A ma Fille Adèle
Victor Hugo (1802-1885)

***
Tout enfant, tu dormais près de moi, rose et fraîche,
Comme un petit Jésus assoupi dans sa crèche ;
Ton pur sommeil était si calme et si charmant
Que tu n'entendais pas l'oiseau chanter dans l'ombre ;
Moi, pensif, j'aspirais toute la douceur sombre
Du mystérieux firmament.

Et j'écoutais voler sur ta tête les anges ;
Et je te regardais dormir ; et sur tes langes
J'effeuillais des jasmins et des oeillets sans bruit ;
Et je priais, veillant sur tes paupières closes ;
Et mes yeux se mouillaient de pleurs, songeant aux choses
Qui nous attendent dans la nuit.

Un jour mon tour viendra de dormir ; et ma couche,
Faite d'ombre, sera si morne et si farouche
Que je n'entendrai pas non plus chanter l'oiseau ;
Et la nuit sera noire ; alors, ô ma colombe,
Larmes, prière et fleurs, tu rendras à ma tombe
Ce que j'ai fait pour ton berceau



Comme je ne connaissais pas ou ne me souvenais plus du poème de Victor Hugo, et pour mieux comprendre l'exercice je me suis permise de le rajouter. Hé bien bravo car vos deux voix, et vos mots de père se mêlent et s'entrecroisent avec bonheur. Il y a une émotion et de belles images qui se complètent et se parlent. Le résultat, pour moi en tout cas est beau.


 
  

_________________
Un jour, une vie...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:51 (2016)    Sujet du message: A ma fille Adèle

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> Lézards en contexte -> Lézards se poèment Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
World of Warcraft phpBB template "WoWMoonclaw01" created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) (v1.05) - http://www.wowcr.net/templates
© World of Warcraft and Blizzard Entertainment are trademarks or registered trademarks of Blizzard Entertainment, Inc. in the U.S. and/or other countries. wowcr.net is in no way associated Blizzard Entertainment.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com