Les Arts et Poésie Index du Forum Les Arts et Poésie
Vus par les Lézards du rocher poétique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Meurtres en alexandrins

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> Lézards en contexte -> Lézards se poèment
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Athénor
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2014
Messages: 38
Localisation: nord

MessagePosté le: Mar 24 Juin - 04:43 (2014)    Sujet du message: Meurtres en alexandrins Répondre en citant


Début du premier chapitre


Lors d’un matin plus froid qu’une vieille dépouille

Le chemin de Roger l’emmenait au château.

Cet homme casanier détestait la vadrouille

Surtout quand sur son corps tombaient des trombes d’eau.


Cette invitation aux derniers jours d’octobre

Dérangeait sa routine et ne lui plaisait pas ;

Il préférait sa vie ordinaire et très sobre

Plutôt que, d’un ami, lui vienne un bon repas.


Il était inquiet, cet ami de jeunesse,

Et voulait le secours de son pote Roger ;

Lui qui, par son métier, travaillait en souplesse

Sachant être amical face à tout étranger.


Le métier de Roger ! Inspecteur de police.

Un de ces fins limiers trouvant en l’innocent

Toujours un bon motif d’affliger un supplice

Au voisin qui, parfois, voyait couler son sang.


Le copain de Roger possédait un domaine

Au cœur de la Bretagne, un pays si charmant,

Mais dont le policier avait beaucoup de peine

À savourer le ciel qu’il trouvait peu clément.


Car Roger subissait, marchant dans cette allée

Qui menait au château, le temps fort et brutal ;

Et ce bon camarade avait une foulée

Courte, il était petit, un corps horizontal.


Les arbres étaient rois sur cette promenade

Mais Roger ne pensait qu’à parvenir au seuil

Du château car son corps allait être malade

À ne voir son ami que du fond d’un cercueil.


Enfin, il arrivait au-devant de la porte.

Roger voulut frapper mais lors il entendit :

« Salut mon vieil ami, que le Diable m’emporte !

Es-tu toujours râleur, maussade, vieux bandit ? »


« Bonjour, mon cher Michel, es-tu marquis ou comte ?

Je vois que l’existence a fait un châtelain

De ce pauvre ouvrier ! Allez, vas-y, raconte

Te voici donc seigneur, toi, le gueux, le vilain ! »


-Mais trêve de mots vains, entre dans la demeure.

Tu vas voir que l’argent offre bien des présents,

Même l’amour, parfois, qui pourtant n’est qu’un leurre

Et ne peut amuser que les vils courtisans-


« Te voilà bien mesquin ! J’ai ma femme et je l’aime »

-Mais ta belle est restée au fond de ta maison.

Attends, je ne veux pas te jeter l’anathème

Et deux bons vieux copains n’aiment pas la prison.


Ote ce pardessus et cet ancien galure

Qui te donne des airs d’inspecteur de roman ;

L’orage ne t’a pas rendu la fière allure

Ensorcelant la femme en quête d’un amant.-


« Cela, c’était hier et ma petite taille

Me gêna bien souvent, j’ai vécu dans l’ennui ;

Je recherchais la soie et j’ai connu la paille,

Quand je charmais le jour, je dormais seul la nuit »


-Mais va dans le salon, dans cette pièce à gauche.

Tu te prends un fauteuil à côté du bon feu,

Nous allons discuter de celui qui me fauche

Mon argent en croyant que va durer le jeu.-


Roger s’avance donc vers la pièce indiquée,

Le pas silencieux selon son rituel,

La raison ne pouvant être bien appliquée

Quand rapides les pieds se trouvent en duel.


Il aime réfléchir ainsi dans le silence

D’une marche tranquille et sans brusquer son corps.

Son esprit n’est pas lent, il est sans violence,

Clair afin d’estimer les raisons et les torts.


Arrivant au salon, il voit - Quelle surprise ! -

Une dame charmante assise sur le sol,

Loin des flammes afin qu’elles n’aient pas d’emprise

Sur sa chair sans défauts, ignorant le bémol.


Si ce corps fascinant sent la chaleur de l’âtre,

Il ne veut pas rougir sous l’effet d’un brandon ;

Celui-ci changerait sa chair couleur d’albâtre

En celle de juillet, un corps à l’abandon.


Ses cheveux longs et fins tombaient sur sa poitrine,

Laquelle permettait de penser à la nuit ;

Elle était découverte en offrant en vitrine

Des seins blancs qui donnaient des regrets à l’ennui.


Elle exposait son ventre à ses yeux dont le trouble

Croissait en descendant vers ses cuisses d’amour ;

Mais sachant que jamais il ne serait son double

Il se ressaisissait et revoyait le jour.


« Bonjour, mon cher monsieur, lui dit-elle, naïve »

- Bonjour, ma belle enfant, n’avez-vous pas trop froid ? -

« Des grands pays du Nord, je suis une native.

Sachez que de l’hiver, je ne connais l’effroi. »


Elle passe un peignoir d’élégance et de soie

Qui ne limitait pas l’imagination,

Les rêves de Roger suffisant à sa joie,

Un Adam au matin de la création.

A suivre...si le coeur vous en dit
_________________
Athénor


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 24 Juin - 04:43 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Dame ondine
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2009
Messages: 7 213
Localisation: ROYAUME-UNI

MessagePosté le: Jeu 26 Juin - 09:44 (2014)    Sujet du message: Meurtres en alexandrins Répondre en citant

Sans doute un exercice intéressant, pour l'auteur, mais même si je m'incline devant le travail, en tant que lecteur je n'en vois pas vraiment l'avantage. Si l'envie me prend d'une énigme policière[ et celà m'arrive fort souvent] je la  préfère en prose.

Sorry Athénor

Ondine
_________________
Life is wonderful


Revenir en haut
Athénor
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2014
Messages: 38
Localisation: nord

MessagePosté le: Jeu 26 Juin - 10:11 (2014)    Sujet du message: Meurtres en alexandrins Répondre en citant

Il ne s'agit pas d'en tirer un avantage mais de créer.

Qu'importe le bénéfice, l'originalité prime dès lors que celle-ci
est consciente du respect.

Quand Albert Samain a créé le sonnet quinzain, il ne pensait
pas à l'avantage.
Il a inventé une forme de sonnet originale et qui lui était 
certainement très agréable.

Maintenant, il est vrai que la prose est plus facile à lire mais
elle est moins musicale.

En fait, cela est une question de goût, de sensibilité et cela
est très différent chez chacun.
D'autres l'ont apprécié justement parce que le recueil est
en alexandrins.

Bonne journée

Athénor
_________________
Athénor


Revenir en haut
Melenea
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2009
Messages: 3 884
Localisation: Entre rêve et réalité

MessagePosté le: Mer 2 Juil - 13:58 (2014)    Sujet du message: Meurtres en alexandrins Répondre en citant

Je dirai que l'insolite proposition d'un polar en alexandrin est plutôt sympa, néanmoins et cela n'engage que moi, par moment dans ma lecture je me suis trop laissée bercer par la "musique" et j'en ai oublié le sens. Donc je pense aussi que le choix poétique ici annule sans doute le suspense d'une lecture en prose. Après je peux comprendre qu'il y ait des fans mais alors ce serait plus pour les vers que pour l'intrigue. Il manque à mon goût l'intensité d'une intrigue, qui est remplacé par l'harmonique du phrasé, est ce que ceci remplace cela, je ne m'en ferais pas juge, mais j'admire la patience dans la recherche du sujet, et l'accomplissement de l'histoire. C'est un exercice dans lequel je ne me lancerai pas même par amour de l'alexandrin.

_________________
Un jour, une vie...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:09 (2016)    Sujet du message: Meurtres en alexandrins

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> Lézards en contexte -> Lézards se poèment Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
World of Warcraft phpBB template "WoWMoonclaw01" created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) (v1.05) - http://www.wowcr.net/templates
© World of Warcraft and Blizzard Entertainment are trademarks or registered trademarks of Blizzard Entertainment, Inc. in the U.S. and/or other countries. wowcr.net is in no way associated Blizzard Entertainment.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com