Les Arts et Poésie Index du Forum Les Arts et Poésie
Vus par les Lézards du rocher poétique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Au fil de la déliquescence

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> Lézards en contexte -> Lézards se poèment
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
nine
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2009
Messages: 4 128
Localisation: Isère

MessagePosté le: Sam 18 Juil - 13:27 (2015)    Sujet du message: Au fil de la déliquescence Répondre en citant






Au fil de la déliquescence






Le ciel virait au rose. Il était constellé de petites misères.
Je contenais dans mon cœur fier le commencement de l’histoire.
Début de quelque chose, avenir ailé en envol léger de mouchoir.



L’ombre du soir faisait aux réverbères des sanglots épris de chimères et d’indescriptibles sourires.
Révérence faite à l’empire indistinct, je baissais parfois les paupières afin d’abolir les hordes d’humains.
Je voyais alors flâner le destin, vêtu de poussière et de lendemains.
Sa barbe de vingt heures exhalait des relents de blues.


Dans ses yeux transparents se noyaient des couleurs jalouses.


Visage incohérent errant au loin de sombres rêveries, criblé de heurts, au front aride où se damne l’esprit, parcheminé de rides, accablé d’insanes pâleurs.

Les membres agités d’un absurde tempo, tumultueux orage en un corps disloqué dont la peau n’est qu’un leurre à mon regard interloqué.


Sa voix de catacombe et son ombre hâlée accompagnaient mes pas sonnant sur le pavé.

Je le croisais partout entre les trombes de vivants et les décombres de ciment où se terre la solitude.

Comme un interlude dans l’existence, il se tenait debout contre le vent, figure de l’absence aux carrefours de la mémoire.



Le commencement de l’histoire ou le début de l’éphémère, ainsi en alla-t-il de ce crépuscule lunaire,

Où le balancement des feuillages roux donnait au temps un rythme de croisière,

Où les miroitements des lumières sur l’eau semblaient autant d’oiseaux en figures de proue des navires à quai.




Lorsqu’elle apparut, âme d’un monde dissolu, l’onde eut quelques hoquets, l’air un peu de tourment.

Des papillons dans les sarments de ses cheveux, de l’or au fond des yeux, elle allait, le geste brouillon, au fil de la déliquescence.

Parfumée de vagues essences et nimbée d’aventure, elle mouvait à lente allure un corps habillé de mystère.

Lui emboîtant le pas je la suivis au hasard des artères.

Ses jambes, telles des compas, traçaient le sens de ma dérive.

J’accostais aux rives sauvages, m’embourbais dans les marécages et m’abîmais, hagard, guidé par ses fragrances.

Toute la nuit jusqu’aux nuances de l’aurore,

Où la ville tremblait encor sous un ciel de faïence,

Où l’ennui baillait en silence, elle déambula, j’étais dans son sillage.



Le voyage fut une errance en de vains paysages.



J’eus des désespoirs et déchirements, fantasmes déments et bruits de couloirs.


Je fis feu du moindre fétu,

Flamme jaillissant de furieux impromptus,

Braise grise de cendre où je me dissolvais en de pâles méandres.

Je me perdais au bonheur des ruelles, ami de toujours et fidèle, aliénant ses couleurs d’aquarelle à mes égarements.

Autrement qu’alentour et plus loin que son cœur, en des lieux inouïs étaient une frontière et des enfermements,

Des griffes de vautour.

Des voiles de pudeur sur l'amour et l'ennui.



Aux premières lueurs du jour elle s’évanouit,

Vive clarté d’ajours à mon âme éblouie.













Nine, le 18 juillet 2015





Dernière édition par nine le Jeu 20 Aoû - 08:27 (2015); édité 3 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Sam 18 Juil - 13:27 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Dame ondine
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2009
Messages: 7 211
Localisation: ROYAUME-UNI

MessagePosté le: Sam 18 Juil - 13:53 (2015)    Sujet du message: Au fil de la déliquescence Répondre en citant

Vu, printé, maintenant je vais sprinter..ah lala le franglais

Bonne figuaille

Dondine
_________________
Life is wonderful


Revenir en haut
Dame ondine
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2009
Messages: 7 211
Localisation: ROYAUME-UNI

MessagePosté le: Mer 29 Juil - 10:54 (2015)    Sujet du message: Au fil de la déliquescence Répondre en citant

Comme d'habitude, le flot et l'estan se succèdent dans des ondulations téméraires à déguster avec précaution, en regardant passer ce" destin , vêtu de poussière et de lendemains" 
 
C'est bizarre et fascinant ce jeu de poursuites dans une cité façon Metropolis sous un"crépuscule lunaire" 
[ mais où va-t-elle chercher tout ça? Okay
 
Lorsque l'"Onde" apparait, la quête semble prendre un tout autre sens [ j'aimerais bien être cette onde avec ses "papillons dans les sarments de ses cheveux, de l'or au fond des yeux"] 
 
 
Et si c'était un rêve, je l'emprunterais bien quoique j'eus allégé la dernière partie- à partir de " Le voyage,,,"- qui n'a pas le mordant ni la précision verbale du début[ je pinaille là Very Happy
 
Fais-moi encore rêver ma Nine et m'extasier devant un choix de mots qu'on ne trouve pas souvent ces jours 
 
 
Ondine 

_________________
Life is wonderful


Revenir en haut
nine
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2009
Messages: 4 128
Localisation: Isère

MessagePosté le: Mer 29 Juil - 13:10 (2015)    Sujet du message: Au fil de la déliquescence Répondre en citant

Merci Ondine.
Je reconnais que l'idée m'est venue également de me prendre pour une onde, l'espace d'une nuit !
Et tu as tout à fait raison, la troisième partie n'est pas aussi fouillée, ni précise, je crois que j'ai manqué de vocabulaire, et de patience, en bref, j'ai séché Embarassed Embarassed



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:13 (2016)    Sujet du message: Au fil de la déliquescence

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> Lézards en contexte -> Lézards se poèment Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
World of Warcraft phpBB template "WoWMoonclaw01" created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) (v1.05) - http://www.wowcr.net/templates
© World of Warcraft and Blizzard Entertainment are trademarks or registered trademarks of Blizzard Entertainment, Inc. in the U.S. and/or other countries. wowcr.net is in no way associated Blizzard Entertainment.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com