Les Arts et Poésie Index du Forum Les Arts et Poésie
Vus par les Lézards du rocher poétique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Des ratures dans la fractale

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> Lézards en contexte -> Lézards se poèment
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
nine
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2009
Messages: 4 128
Localisation: Isère

MessagePosté le: Lun 3 Aoû - 18:00 (2015)    Sujet du message: Des ratures dans la fractale Répondre en citant




Des ratures dans la fractale








Ici ou là d’inutiles effondrements, des ratures dans la fractale et des poussières d’astragale.
Ailleurs et autrement des grillages sans borne,
Un rivage morne où se désespèrent les survivants de salicornes échouées.

Des bouées sur les sables mouvants.

Des regards tatoués sur le port.


L’accord ayant périclité au profit d’évasions barbares, il y eut du chambard à bord des visages.

Un infernal tapage avait débilité l’anatomie de forme pure et, la caricature aidant, fait le siège des corps.

Il fallut mordre à belles dents, tordre le cou aux ordres poussiéreux,
Apprivoiser la horde de clébards lépreux, cultiver le chiendent pour enfin trouver l’imposture.


La signature était biffée, l’écriture anonyme.


Mais on suivit la voix des vents et les rires pusillanimes.


On suivit les fées sous l’auvent, dont on reconnut les fragrances.


Leur voile garance et l’onde indigo appliquaient à l’âme ravie comme un imago, comme une aberrance.

Zestes ailés sur livide lavis constellé d’humeur noire, insectes zélés sillonnant l’insipide silence.


On suivit l’effet délétère aux dédales d’un promenoir,
Croyant brûler des encensoirs où l’on exhale solitaire un rond de fumée vers les cieux.


Comme pour dire adieu aux aurores mouillées, aux vides insensés que la métaphore abandonne,
Aux madones désincarnées, aux béances des chrysalides.


Vacance de l’être et déréliction, la mer impavide a noyé le sens de nos mouvements.
De gestes déments en contradictions l’esprit se consume.



Une gangue de brume a recouvert nos émotions.



L’on tangue, l’on se perd.



Une vie se résume.


















Nine, le 3 août 2015


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Lun 3 Aoû - 18:00 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> Lézards en contexte -> Lézards se poèment Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
World of Warcraft phpBB template "WoWMoonclaw01" created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) (v1.05) - http://www.wowcr.net/templates
© World of Warcraft and Blizzard Entertainment are trademarks or registered trademarks of Blizzard Entertainment, Inc. in the U.S. and/or other countries. wowcr.net is in no way associated Blizzard Entertainment.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com