Les Arts et Poésie Index du Forum Les Arts et Poésie
Vus par les Lézards du rocher poétique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

la source de ma vie par alain springer

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> Lézards en contexte -> Lézards se charment
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
raymonde verney
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 29 Aoû - 09:16 (2009)    Sujet du message: la source de ma vie par alain springer Répondre en citant





La peau de ta jambe effleurée
Tu bouges, mais sans t’éloigner
Ma main se fait plus douce et glisse
Remonte enfin jusqu’à ta cuisse 

 
 
La douce chaleur de ta peau
Pousse ma caresse, plus haut
Tu t’étires un peu, ronronnant
Je me rapproche, tendrement 

 
 
Mes doigts se posent sur ton ventre
Cherchent ton sein, le trouvent enfin
Ma caresse se fait précise
Et ta réponse vient, exquise 

 
 
Ton bras m’entoure, me cajole
M’appelle à des tendresses folles
Tu te plaques tout contre moi
Tu te retournes. Tu es là ! 

 
 
Ma main redescend lentement
Vers la moiteur que je pressens
Elle se pose, délicate
Infiltrant les plis écarlates 

 
Ton corps est devenu plus dur
Ta main, elle aussi s’aventure
Et glorieuse s’approprie
Mon émergence, mon énergie 

 
Elle glisse au long de ma verge
Qui s’érige, offrande de cierge
A cette déesse immortelle
Cette femme unique et si belle 

 
Nos bouches à présent s’entremêlent
Nos gestes sont hymne éternel
La vie gronde dans nos caresses
Dans un ouragan de promesses 

 
Je rejette en arrière le drap
Qui entravait trop nos ébats
Et je me hisse sur ton corps
T’embrassant, encore et encore 

 
 
Mes lèvres sur ta peau brûlante
Cherchent ces zones odorantes
Qui les repoussent, les retiennent
Et à la fin se feront miennes 

 
 
Je me rapproche, ta main me guide
Je suis debout. Au bord du vide
Planté, aux portes de la grâce
Je savoure l’instant qui passe 

 
 
Je glisse enfin aux profondeurs
Où m’attend la fin de mes heures
Je vais, je viens, toi tu gémis
Accordant nos corps et nos vies 

 
 
Indicible balancement
Laboureur de cris et de chants
Je trouve au fond de tes orgasmes
L’origine de mes phantasmes 

 
 
Ton souffle est de plus en plus court
Le mien monte avec lui, toujours
Notre rencontre est imminente
La sève gonfle, turbulente 

 
 
Tes reins se creusent, tu exploses   
Tes yeux se perdent dans les roses   
Je te regarde, tu m’émerveilles 

 
Ta bouche, entrouverte groseille   
Tes jolies petites dents blanches 

 
Je m’accroche enfin à tes hanches   
Et je crie mon ultime mort 

 
Je suis rendu... Je suis au port...



Alain Springer© 

 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 29 Aoû - 09:16 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
raymonde verney
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 29 Aoû - 10:10 (2009)    Sujet du message: la source de ma vie par alain springer Répondre en citant

une poésie ,un chant où tout est beau l'intronisation de l'acte charnel pianotée sur des touches érotiques qui émeuvent
merci alain
bises
raymonde 


Revenir en haut
Melenea
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2009
Messages: 3 884
Localisation: Entre rêve et réalité

MessagePosté le: Dim 30 Aoû - 10:17 (2009)    Sujet du message: la source de ma vie par alain springer Répondre en citant

Ici un point de vue masculin qui n'est pas dénué de romantisme mais qui va droit au but...

Une chronologie du plaisir, qui va jusqu'au bout du désir... je relève le côté masculin dans les termes choisis, les verbes forts aussi
 "je me hisse" "je vais je viens" l'action appartient à l'homme, "laboureur de cris et de chants"

J'aime la fin du texte, où les strophes s'amenuisent, quand le plaisir se donne RV sur le dernier vers.... à la première personne du singulier... ça reste un moment personnel et ici le nous n'est  pas là... Pourtant le chemin a été fait à deux.

"Je suis rendu... Je suis au port... "

Ce n'est pas un reproche mais un constat Smile L'autre semble absent de cette extase dans ce vers alors que les vers précédents admirent justement la femme qui le mène à ce but...



 
 

_________________
Un jour, une vie...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:14 (2017)    Sujet du message: la source de ma vie par alain springer

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Arts et Poésie Index du Forum -> Lézards en contexte -> Lézards se charment Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
World of Warcraft phpBB template "WoWMoonclaw01" created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) (v1.05) - http://www.wowcr.net/templates
© World of Warcraft and Blizzard Entertainment are trademarks or registered trademarks of Blizzard Entertainment, Inc. in the U.S. and/or other countries. wowcr.net is in no way associated Blizzard Entertainment.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com